Culture d'Info. Un documentaire sur l'Opéra de Paris et un coffret CD/DVD consacré à Jacques Brel

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pour passer le temps même après le confinement, franceinfo vous propose chaque jour des recommandations culture.

Chaque jour, franceinfo conseille de la lecture, de la musique, des expos, des séries ou des films.

Un documentaire : L'opéra, de Jean-Stéphane Bron

Alors que l'Opéra de Paris reste encore tristement vide de ses artistes et de son public, sans savoir jusqu'à quand, la grande maison du lyrique et de la danse met régulièrement en ligne sur son site des captations de spectacles passés. À voir également (et gratuitement), le documentaire L'opéra. 

En 2015, le documentariste Jean-Stéphane Bron s'enferme dans les deux sites de l'Opéra de Paris, Garnier et Bastille. Il filme tout ce que le public ne voit jamais : le travail acharné, passionné, de tous les corps de métier qui, comme dans une ruche, font que chaque lever de rideau est un miracle sans cesse renouvelé. Quelle émotion de voir ou revoir ces images aujourd'hui, alors que cette institution à la renommée mondiale est menacée par la crise sanitaire.

Le lieu de la démesure

Un jeune chanteur venu d'un petit village russe ébahi par Paris, une régisseuse plateau qui donne les tops en chantant par cœur l'opéra de Wagner qui se joue sur scène, chaque moment de vie semble écrit comme dans un scénario. L'Opéra est un lieu fascinant de la démesure. Un lieu de pouvoir aussi, où le charismatique directeur Stéphane Lissner jongle en permanence entre tutelle politique et syndicats maison.

L'opéra est un véritable plaidoyer pour des arts qui effraient, à tort, le public non initié. Vivement la réouverture !

Le documentaire "L'opéra", recommandé par Thierry Fiorile
--'--
--'--

Un coffret CD et DVD consacré à Jacques Brel

Et si l’on re-découvrait (encore) Jacques Brel ? Deux de ses plus grands concerts ont été restaurés et réunis dans un coffret DVD et CD, sous la houlette de la Fondation Jacques Brel. L’image et le son ont été retravaillés au service d’une émotion encore plus forte…

Ces deux concerts ont été retravaillés : l’image affinée, le son amplifié… Il s'agit de celui de Knokke, en Belgique, le 23 juillet 1963, et des adieux officiels de l'artiste, à l’Olympia le 29 octobre 1966. Dernières soirées enfiévrées d’une carrière déjà immense alors qu’il n’a que 37 ans, et montre une dernière fois son charisme de performeur.

Presque 42 ans après sa mort, on a l’impression que tout a déjà été dit, vu ou entendu sur Jacques Brel. Mais jamais peut-être avec cette précision-là. Et quand bien même, la redécouverte d’un tel monument n’est jamais vaine.

Deux concerts de Brel à redécouvrir : le conseil de Yann Bertrand
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne