Culture d'Info. Bruce Springsteen sur scène en ligne et Iggy Pop en trois albums incontournables

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pour passer le temps même après le confinement, franceinfo vous propose chaque jour des recommandations culture.

Chaque jour, franceinfo conseille de la lecture, de la musique, des expos, des séries ou des films.

Bruce Springsteen, le Boss en ligne

Imaginez ce qu'un animal de scène tel que Springsteen peut ressentir quand on lui dit de rester chez lui. Le Boss a trouvé la parade : offrir ses plus beaux concerts en ligne, comme d'autres vénérables confrères, les Rolling Stones, Metallica, Neil Young... Il a d'abord dévoilé son concert à Hyde Park, à Londres, "London Calling", vieux d'il y a onze ans. Une grande célébration à ciel ouvert, près de trois heures comme d'habitude. 

Bruce Springsteen vient tout juste de faire un album d'un de ses conserts mythiques, que l'on peut commander sur son site, et dont les bénéfices iront à un fonds d'aide aux victimes de la pandémie dans le New Jersey. C'est aussi pour des raisons caritatives qu'on l'a vu apparaître en vidéo, depuis chez lui, aux côtés de sa femme Patti Scialfa il y a quelques semaines.

Actuellement en pleine préparation d'un nouveau disque avec le E Street Band, Bruce Springsteen est attendu depuis plus de quatre ans en France.

Bruce Springsteen sur scène, malgré l'épidémie - Yann Bertrand
--'--
--'--

Iggy Pop en trois albums essentiels

Derrière l'allure décadente, le performer exhibitionniste et violent, se cache une immense intelligence et une grande finesse, qui ont permis à Iggy Pop de révolutionner la musique rock.

No Fun, chante-t-il avec son groupe, les Stooges, en 1969. C'est l'année de Woodstock et des grands rassemblements hippies. Iggy Pop est à contre-courant, il ne s'amuse pas, sa musique ne vient pas du blues, ni du jazz. Elle n'a pas de précédent, mais montre l'avenir.

L'attitude des Stooges, leur addiction à l'héroïne, emportent prématurément ce groupe fondateur, sans aucun succès commercial mais repéré par les meilleurs, comme David Bowie. Fasciné par la musique et la personnalité d'Iggy Pop, Bowie viendra à son secours à plusieurs reprises. C'est avec lui qu'il s'exile à Berlin-Est en 1977, où ils enregistrent ensemble, pour Iggy Pop, un album futuriste intitulé The Idiot, d'après Dostoievski.

A la fin des années 80, Iggy Pop a tout traversé, mais il est toujours inconnu du grand public. L'album Brick by Brick est un nouveau départ, qui le remet sur le devant de la scène en 1990. Aujourd'hui, dans sa musique, Iggy Pop suit strictement ses envies, jazz ou chanson française… Il prête volontiers son corps d'athlète senior à la haute couture et à toutes sortes de publicités, un autre espace de représentation, et le prix de sa liberté, dit-il.

Trois sommets de la discographie d'Iggy Pop - Ersin Leibowitch
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne