Le Clasico. "On se demande à quel moment il faut remonter pour trouver une attribution normale" des mondiaux de foot

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les invités du "Clasico" ont notamment évoqué, jeudi soir, l'ouverture d'une enquête par le parquet national financier concernant l'attribution des Coupes du monde de football 2018 et 2022 ainsi que la nouvelle ère qui débute en équipe de France de basket.

Les mondiaux dans le viseur de la justice

L'information a été révélée par Le Monde jeudi 27 avril. Après la Suisse et les Etats-Unis, c’est au tour de la justice française de s’intéresser à la Fifa. Le parquet national financier (PNF) aurait ouvert, courant 2016, une enquête préliminaire pour "corruption privée", "association de malfaiteurs" et "trafic d’influence et recel de trafic d’influence" concernant l’attribution des Coupes du monde de football 2018 et 2022, respectivement à la Russie et au Qatar. "La justice enquête parce que l’attribution de cette Coupe du monde n’a pas été propre. Maintenant, on en est certains", a lâché Stéphane Bitton, rédacteur en chef de foot123.fr.

On se demande à quel moment il faut remonter pour trouver une attribution normale [des mondiaux de foot]

Emmanuel Roux
journaliste à la direction
des sports de France Télévisions

à franceinfo

Dans ce dossier, les regards sont surtout braqués sur l'attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar. C'est normal, "les Russes ont détruit tous les documents que la justice américaine voulait saisir. C'est pour cela que l'on se penche un peu plus sur le Qatar", a justifié Stéphane Mandard, journaliste au Monde.

Avec l'arrêt de Parker, la fin d'une ère ?

L'après-Tony Parker s'annonce plus compliqué pour l'équipe de France masculine de basket, championne d'Europe en 2013. Récemment, c'est Nicolas Batum qui a décidé de ne pas participer à l'Euro en septembre prochain. Mercredi 26 avril a donc été dévoilée le "Team France". Le groupe de 37 joueurs est destiné à qualifier les Bleus pour le Mondial 2019 et pour les Jeux de Tokyo en 2020. "C’est de la com’. Je vois bien la volonté de ressouder le groupe. On sent bien dans la décision de Nicolas Batum de ne pas participer à l’Euro que c’est Tony Parker qui mobilisait tout le monde", a détaillé Emmanuel Roux, journaliste à la direction des sports de France Télévisions.

Le sélectionneur Vincent Collet pourra piocher dans ce "Team France" pour contourner l'absence fréquente des joueurs évoluant en NBA, et celle probable aussi de joueurs engagés en Euroligue. "Yannick Noah a le même problème. Dans le cas de sportifs qui sont très bien payés, il est difficile de les faire venir dans des compétitions où ils seront moins médiatisés", a expliqué Stéphane Bitton, rédacteur en chef de foot123.fr.

Vous êtes à nouveau en ligne