Le Clasico. Après les explosions à proximité de leur bus, les joueurs de Dortmund "soit ils vont être galvanisés, soit ils vont être au fond du seau"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les invités du Clasico sont revenus, mardi, sur les trois explosions qui ont frappé le bus des joueurs du Borussia Dortmund avant de recevoir Monaco en quart de finale de Ligue des Champions.

Trois explosions sont survenues, mardi 11 avril à 19h15, au départ du bus des joueurs du Borussia Dortmund, à proximité de leur hôtel, selon la police de Dortmund, en Allemagne. Un joueur est blessé, il s'agit du défenseur espagnol du Borussia Dortmund Marc Bartra. Ce dernier a été opéré au poignet droit.

>>>> Ce que l'on sait de la situation

"Les staffs vont avoir beaucoup de boulot pour demain. Eux-aussi, ils étaient dans le bus. Cela va être très dur. Pour moi, c'est une totale inconnue" quant à l'issue de cette confrontation, a expliqué Mathieu Delattre, rédacteur en chef à Planète Foot. 

Il s'agit d'une attaque visant spécifiquement l'équipe du Borussia Dortmund

Gregor Lange
chef de la police de Dortmund

lors d'une conférence de presse

Gregor Lange, chef de la police de Dortmund dans une conférence de presse a déclaré : "Nous faisons tout notre possible pour que le match de mercredi se déroule dans les bonnes conditions". Les invités du Clasico avaient évoqué ce sujet. Pour Rodolphe Gaudin, journaliste France Télévisions, "c'est tout ou rien. Soit les joueurs du Borussia vont être galvanisés, soit ils vont être au fond du seau".

Une enquête est ouverte pour tentative d'homicide. Il a été trouvé une lettre dans le périmètre de l'explosion. L'authenticité est en train d'être vérifiée, selon Sandra Lücke, procureure du parquet de Dortmund.

Le quart de finale aller de Ligue des champions Borussia Dortmund-Monaco, initialement prévu mardi soir, est reporté à mercredi à 18h45. Toutefois, un report à une date ultérieure restait possible en fin de soirée.

Vous êtes à nouveau en ligne