Pas rancuniers, les Marcheurs continuent de mettre Ségolène Royal à l'honneur

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'ex-ministre de l'Ecologie, qui pourtant ne se prive jamais de tacler Emmanuel Macron, sera l'invitée d'honneur d'une conférence organisée par Marlène Schiappa.

Ségolène Royal ne cesse de souffler le chaud et le froid, depuis 2017. Tantôt bienveillante, tantôt sévère avec le président de la République. Très critique, même, quand elle l'accuse de "semer le désordre" au début de la crise des "gilets jaunes", quand elle fustige dans son livre la posture monarchique du chef de l'Etat ou quand elle lui rappelle que la France ne se gère pas comme une entreprise. Pas de quoi refroidir la secrétaire d'Etat à l'égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa, qui a donc décidé d'en faire l'invitée d'honneur de cette conférence-débat intitulée : "La transaction écologique, une affaire de femmes ?" Elle aura lieu le 4 novembre. 

Au ministère, on énumère les qualités de Ségolène Royal, "première femme finaliste de la présidentielle, première à avoir fait le parallèle entre écologie et féminisme, et auteur d'un livre best-seller" (celui dans lequel elle égratigne Emmanuel Macron). Et tant pis si l'ambassadrice des pôles à récemment eu un peu de mal à justifier ses absences répétées au Conseil de l'Arctique et son aller-retour en Islande pour l'inauguration d'un bateau de croisière de luxe (pas franchement écolo).

Cette invitation préoccupe en tout cas un député macroniste, inquiet de voir Ségolène Royal "déraper" lorsqu'elle sera à la tribune, et critiquer encore le président et le gouvernement. Mais cet élu fait confiance à Marlène Schiappa pour la recadrer "si elle force un peu le trait".
 

Vous êtes à nouveau en ligne