LR va lancer une consultation pour peser dans le grand débat national

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Dès le mois de février les militants LR seront consultés sur de nouvelles propositions sur le pouvoir d'achat

Les Républicains vont lancer une consultation en février auprès de leurs militants pour peser dans le grand débat national. Les adhérents seront interrogés sur des mesures déjà connues sur l’immigration, sur la sécurité mais aussi sur de nouvelles propositions du parti sur le pouvoir d’achat qui sortiront dans les jours et les semaines qui viennent. "On ne peut pas laisser le président tout seul à la manœuvre avec son grand débat national" explique une responsable des Républicains. Le président de la République Emmanuel Macron a lancé mardi 15 janvier à Grand Bourgtheroulde, dans l'Eure, le grand débat national, prévu jusqu'au 15 mars.

C'est donc la mobilisation générale rue de Vaugirard. Mardi, au cours d'une réunion de direction, les nouveaux responsables thématiques ont été priés d'aller sur le terrain, dans les fédérations. Et le patron, Laurent Wauquiez, a été poussé par ses cadres à "sortir un peu plus". Il a concédé qu'il avait été un peu trop absent du débat ces derniers jours et que ça allait changer : "Un chef ça ne se planque pas" a dit Laurent Wauquiez.

La note du "Brief"

5/20 pour Jean-Christophe Lagarde qui a le goût du risque mais surtout une grande tolérance pour les dérapages. Le président de l’UDI a accueilli Joachim Son-Forget dans son groupe à l’Assemblée nationale et il explique dans une interview au JDD que l’ancien député marcheur a juste un humour "lourdingue et déplacé" quand il évoque le pot de maquillage que se mettrait la sénatrice EELV Esther Benbassa sur la figure. En fait c’est lourdingue et sexiste.

Vous êtes à nouveau en ligne