LR : Guillaume Larrivé et Julien Aubert inquiètent déjà la nouvelle direction

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le nouveau patron des Républicains Christian Jacob présente mercredi 23 octobre son équipe dirigeante. Ses deux ex-concurrents pour la présidence du parti n'en sont pas, et ils sont bien décidés à faire entendre leur voix.

"C'est une évidence, il faut que Julien Aubert et Guillaume Larrivé aient un poste important dans le dispositif !", assure à franceinfo une figure éminente de LR. Comme si les deux ambitieux députés étaient moins dangereux à l'intérieur de l'équipe qu'à l'extérieur. Sauf que... Les deux quadragénaires seront au "comité stratégique" du parti, mais pas au coeur même de la nouvelle direction. 

Guillaume Larrivé dit tenir "à sa liberté comme à la prunelle de ses yeux". "Je ne veux pas de titre en chocolat", tacle le député de l'Yonne, bien décidé à faire vivre la ligne très droitière qu'il a défendue lors de la campagne interne. Quant à Julien Aubert, il raconte qu'il n'aurait pas dit non à un poste de premier plan, mais l'équipe de Christian Jacob affirme le contraire : "lui non plus ne voulait aucun titre". Quoi qu'il en soit, le député du Vaucluse jure qu'à la première occasion, il fera valoir son indépendance et sa ligne souverainiste-conservatrice proche de celle d'une Marion Maréchal.

Le nouveau président de LR promet le rassemblement, en faisant revenir François Baroin rue de Vaugirard, lui qui avait pris ses distances avec le parti depuis 2017. Il promet aussi renouvellement et rajeunissement, en choisissant notamment le jeune député Aurélien Pradié pour le poste de secrétaire général. Mais on peut déjà parier qu'avec deux tempéraments comme Julien Aubert et Guillaume Larrivé (qui ont récolté près de 40% des voix des militants à eux deux lors de l'élection interne), Christian Jacob aura fort à faire pour préserver l'unité d'une famille déjà bien fragile.

Vous êtes à nouveau en ligne