Les "trucs" de François-Xavier Bellamy pour son premier débat

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les têtes de liste pour les européennes s’affrontent pour la première fois demain soir sur France 2, le candidat LR se prépare minutieusement.

Ce sera son baptême du feu, il a donc préparé dans les moindres détails son premier débat télévisé. François-Xavier Bellamy a lu des fiches, évidemment, mais il a surtout beaucoup discuté avec le numéro 3 de sa liste, l’eurodéputé Arnaud Danjean, qui est le plus expérimenté. Il s’attend à des attaques ciblées sur les contradictions de son parti sur l’Europe, notamment de la part de Jordan Bardella du RN ou de la part du souverainiste Nicolas Dupont-Aignan.

La tête de liste des Républicains est aussi allé voir Laurent Wauquiez, hier après-midi au siège du parti. "On échange beaucoup, dit-il, ça permet d’ajuster les messages. Mais attention il ne me 'drive' pas avant chaque émission". Voilà comment les deux hommes fonctionnent.
Pour ce premier grand débat de la campagne demain soir, François-Xavier Bellamy affirme qu'il n’a pas préparé de "punch line" : "Le plus important c’est de rester moi-même, clair et serein".

La note du Brief

La note de l’arroseur arrosé. Twitter a bloqué la campagne de promotion du gouvernement pour inciter à aller voter aux européennes. L'argument de l’hébergeur, c’est la loi anti "fake news" qui vient d'être promulgée. Matignon accuse Twitter de bloquer le clip pour renégocier les modalités d’application de cette loi anti fausses nouvelles. Tout cela arrange bien l’opposition qui trouve que cette campagne pour le vote était en fait un clip de campagne de la majorité, financé avec l’argent public.

Vous êtes à nouveau en ligne