Le choix du Grand Palais à Paris pour faire la synthèse du grand débat fait débat au sein du gouvernement

C'est un lieu trop parisien et trop prestigieux selon certains ministres, mais l'argument de l'absence de coût a convaincu le gouvernement.

La synthèse du grand débat national sera fera au Grand Palais à Paris, lundi 8 avril. Ce choix fait débat au sein du gouvernement, selon les informations du service politique de franceinfo, vendredi 5 avril. Certains membres de l'exécutif juge ce lieu trop parisien et trop prestigieux. Mais le gouvernement avait un bon argument à faire valoir : il n'y a pas de frais de location du lieu. Il accueille l'évènement à titre gracieux.

400 participants au Grand Palais

Au sein de l'exécutif, certains ont grincé des dents. Il aurait fallu plutôt choisir un lieu en régions pour la restitution du grand débat, en présence du Premier ministre, Edouard Philippe. De son côté, Matignon assume ce choix : les délais étaient trop courts et il n'était pas évident de réunir tout le monde ailleurs qu'à Paris. Près de 400 participants au total : prestataires, garants, directeurs d'administrations centrales, mais aussi du public.

Matignon a un argument de poids : le lieu présente l'avantage de ne rien coûter en frais de location. Le Grand Palais accueille en effet le rendez-vous à titre gracieux. De quoi alléger une facture qui s'annonce salée. Le budget prévisionnel de l'événement se situe entre 200 000 et 400 000 euros.

Vous êtes à nouveau en ligne