Le brief politique. Raffarin quitte la politique, Royal devient ambassadrice des pôles

Alors que Jean-Pierre Raffarin a annoncé mardi qu’il se retirait de la vie politique, Ségolène Royal, elle, acceptait la veille le poste d'ambassadrice des pôles Arctique et Antarctique.

Jean-Pierre Raffarin se retire de la vie politique : l’ancien Premier ministre l’a annoncé mardi 27 juin dans La Nouvelle République. Il renonce ainsi aux trois ans de mandat qu’il lui reste à accomplir au Sénat et dirigera une ONG internationale pour alerter sur les risques de guerre. Un retrait décidé il y a quelques semaines : le 7 juin, Jean-Pierre Raffarin expliquait déjà qu’il souhaitait laisser la place aux jeunes. 

Ségolène Royal, elle, acceptait la veille le poste d’ambassadrice des pôles de l’Arctique et de l’Antarctique. L’ancienne ministre de l’Écologie poursuivra donc sur sa lancée : la défense de l’environnement. Notons, par ailleurs, que de son côté, Benoît Hamon a trouvé son logo : une main tendue et un arbre sur fond rouge en forme de "8" couché comme le signe de l’infini. Ce sera le logo de son mouvement, qui n’a pas de nom pour l’instant : l’ex candidat à la présidentielle le lancera le 1er juillet, à Paris. 

À suivre aujourd’hui 

Ce mardi aura lieu la réunion des préfets au ministère de l’Intérieur sous l’égide du Premier ministre, mais aussi l’élection du président de l’Assemblée nationale dans l’après-midi. 

La note du brief 

Un 20/20 : la note du plus fayot de la classe, c’est le professeur de tennis d’Emmanuel Macron. Lorsqu'il évoque son élève, le président, l'homme en fait un peu trop : "Il est complet, il sait tout faire. Revers coupé, volée : aucun problème. Il aime bien monter à la volée, il aime bien les joueurs qui attaquent… Becker, Edberg, Federer… Il a un coup droit lifté, comme Djokovic, Nadal…Comme tous les joueurs du circuit !" Comparer le président de la République à Nadal et Federer, il fallait oser…

Vous êtes à nouveau en ligne