Le brief politique. Primaire de la gauche : Manuel Valls planche sur son projet

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Durant la trêve de Noël, Manuel Valls a travaillé à préciser les lignes de son projet en vue de la primaire de la gauche. Son camp croit en ses chances de l'emporter.

Il ne s'est pas passé un seul jour sans qu'il appelle son directeur de campagne ou qu'il passe par son QG. Alors que la date du premier débat de la primaire de la gauche approche (12 janvier), Manuel Valls a travaillé à préciser son projet pendant la trêve de Noël. Depuis chez lui, le candidat a reçu du monde, afin de caler sa stratégie. 

Assumer le bilan, expliquer pourquoi il a utilisé le 49.3 et pourquoi il veut le supprimer... Manuel Valls va faire du Valls. "Ce n’est pas pour rien qu’il se présente, explique l’un de amis. C’est pour changer les choses." L’un de ses conseillers le voit gagner la primaire, se prenant même à rêver que son candidat sera tellement haut dans les sondages qu’Emmanuel Macron sera forcé de le rejoindre... "Il faudra que chacun prenne ses responsabilités", confie-t-il à franceinfo. 

La note du brief

Un 16/20 pour saluer la sobriété des vœux de Jean-Luc Mélenchon et d’Emmanuel Macron. Le 31 décembre, les deux candidats à l'élection présidentielle n’ont pas posté de vidéo, mais un simple message. "Tous mes vœux pour vous et vos familles. Une nouvelle histoire commence, qui nous rassemblera", écrit Emmanuel Macron, qui sera à Nevers vendredi et à Clermont-Ferrand samedi.  

Jean-Luc Mélenchon a fait encore plus sobre : "Pitié ! Moins de vœux plus d'action". Le candidat de La France insoumise sera à Tourcoing dimanche pour protester contre les conditions de travail dans la grande distribution.

Vous êtes à nouveau en ligne