Le brief politique. Patrick Kanner est en lice pour remplacer au Sénat Didier Guillaume, démissionnaire

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le patron des sénateurs socialistes quitte la vie politique pour s’occuper de la Coupe du monde de rugby : l’ancien ministre des sports Patrick Kanner est en lice pour le remplacer au Sénat.

Didier Guillaume accompagnait Emmanuel Macron en Chine, et c’est à ce moment-là que le patron des sénateurs socialistes a obtenu le feu vert du président pour prendre la tête du groupement d’intérêt public chargé d’organiser la Coupe du monde de rugby en 2023, confie un ami de l’intéressé.

Pour l’instant, Didier Guillaume reste sénateur mais a immédiatement démissionné de son poste de président du groupe socialiste. Lequel intéresse l’ancien ministre des Sports, Patrick Kanner : "J’ai été sollicité pour mon expérience de ministre, d’élu", explique à franceinfo le sénateur du Nord, qui prépare déjà un projet pour le groupe. Et espère être le seul candidat : il fera tout dans les jours qui viennent pour convaincre ses collègues qu’il peut représenter la majorité du groupe. L’élection aura lieu mardi prochain.

La note du brief

La note du jour est un 18/20 pour Guillaume Pépy, le PDG de la SNCF, à deux doigts de la démission après les problèmes à répétition en gare Montparnasse. Dans une vidéo amateur, on le voit mardi à bord du TGV Lille/Paris en train d’expliquer aux autres passagers pourquoi le train a du retard. "On repart vers Lille, jusqu’à ce que nous parvenions à la bifurcation vers Arras, pour prendre la ligne normale, classique, Arras-Paris, explique le patron de la SNCF, en expert. Si nous attendons là, cela peut durer deux, trois heures, trois heures et demie, donc le plus sage est de rebrousser chemin vers Lille et de prendre ensuite la ligne classique. L’accident a eu lieu sur la voie 2, mais à 300km/h, les deux voies sont neutralisées… L’accident a eu lieu à Fresnoy, à une trentaine de kilomètres devant nous…" On reproche souvent à la SNCF le manque d’informations en cas de problème : vous n’avez plus qu’à voyager avec Guillaume Pépy !

Vous êtes à nouveau en ligne