Le brief politique. Les discussions avancent à grands pas entre Hamon et Jadot

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors que les candidats de la gauche à l'élection présidentielle s'apprivoisent pour envisager des alliances, les discussions avancent à grands pas entre Benoît Hamon et Yannick Jadot.

Ce 14 février voit, comme tous les ans, se fêter les Valentins et les candidats de la gauche à la présidentielle continuent de se tourner autour. Il ne faut pas encore y voir pour autant le grand amour : une candidature commune à gauche n'est pas pour demain, même si lors d'une conférence de presse lundi 13 février à Paris contre l'accord de libre-échange entre l'Europe et le Canada. Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot ont fait un pas et promis de se voir cette semaine au Parlement européen. "Vous imaginez bien que si nous devons nous parler avec Jean-Luc, déclare Yannick Jadot, ce ne sera pas ici devant les caméras lors d'une conférence organisée par les ONG... Nous aurons quelques jours ensemble à Strasbourg : on trouvera bien une occasion de se parler." "On est tellement d'accord que c'est pitié que l'on ne soit pas ensemble", lui a répondu Jean-Luc Mélenchon, non sans ironie. Pas question pour lui de faire alliance avec n'importe qui : "On nous pousse à nous embrasser parce que ça fera joli sur la photo mais ça n'est pas raisonnable. On ne se paiera pas ma tête en me faisant des bisous partout pour ensuite essayer de me faire avaler des Valls, des El Khomri, des Marisol Touraine..."

Et pendant que Jean-Luc Mélenchon pose ses conditions, les discussions avancent entre les écolos et Benoit Hamon. Et cela se passe globalement très bien : "Je ne vois pas de sujets incompatibles entre nous", lâche un très proche du candidat écolo Yannick Jadot qui estime avoir été entendu sur beaucoup de sujets par le candidat du PS comme la proportionnelle intégrale, la sortie du nucléaire à l'horizon 2050 ou bien encore l'abandon des pesticides. Officiellement, il n'a pas été question de cuisine électorale, ni de partage des circonscriptions. Les 17 000 électeurs de la primaire écologiste seront en tous cas consultés dans les prochains jours sur le bien fondé de ces discussions avec Benoît Hamon. Une nouvelle rencontre est prévue jeudi 16 février entre les deux candidats.

François Fillon est rentré de la Réunion

Après La Réunion, une réunion ce mardi matin au QG de campagne du candidat Fillon avec une fois encore l'ensemble des parlementaires, qui sont encore nombreux à douter et redouter les effets de l'affaire Fillon sur l'élection. Les députés de droite ont encore souffert ce week-end dans leurs circonscriptions : les retours de leurs administrés ne sont pas bons. Lundi soir, autour du député du Rhône, Georges Fennech, un dîner a rassemblé une vingtaine d'élus près du Palais Bourbon. Ils ont le bourdon et l'intention encore d'évoquer le sujet ce mardi matin avec François Fillon...

La note du brief

Un petit 8/20 pour le sens de l'humour de Benoît Hamon lors des Victoires de la musique qui avaient lieu vendredi soir à Paris. Interrogé dans les coulisses sur la musique qui le symbolisait le mieux, le candidat a tenté une note d'esprit : "Si je gagne, ce sera harmonieux... avec une très belle orchestration. Si Le Pen gagne, cherchez plutôt du côté des musiques militaires...et de l'autre côté du Rhin." C'était aux Victoires de la musique, pas celles de l'humour.