Le brief politique. Les camouflets du capricieux Laurent Wauquiez

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Après la victoire de François Fillon dimanche à la primaire de la droite, Laurent Wauquiez devrait bientôt céder sa place de président du parti Les Républicains. Un poste qu'il assurait en intérim et où il a multiplié les camouflets.

La nouvelle pourrait être officialisée mardi 29 novembre au soir en bureau politique : Laurent Wauquiez s'apprête probablement à céder sa place de président des Républicains. Le nom de Bernard Accoyer, filloniste pur jus et ancien président de l'Assemblée nationale, circule pour le remplacer. Il faut dire que la nomination de Laurent Wauquiez en août dernier à la présidence du parti était loin de faire l'unanimité. "Il est président par intérim. N’oubliez pas 'par intérim'. Ça n’aura qu’un temps" : voilà ce que disaient dans son dos les ennemis du président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Outrances, ambition débordante, positions très à droite... Laurent Wauquiez ne s’est pas fait que des amis. Pas gêné, il y a parfois mis du sien. Comme au campus des Républicains à La Baule en septembre dernier, où il avait exigé de faire le dernier discours, après Nicolas Sarkozy. Sa demande avait été refusée.

Dimanche, le soir de la victoire de François Fillon à la primaire de la droite, Laurent Wauquiez voulait que la photo de la poignée de main se fasse chez lui, au siège du parti, afin de figurer entre Alain Juppé et le vainqueur. Là encore, demande refusée : la photo a été prise dans les locaux de la Haute Autorité. Désormais, Laurent Wauquiez n'a sans doute plus que quelques heures pour profiter de son bureau de président des Républicains... par intérim.

La note du brief

C’est un 15/20 pour les jeunes avec Macron. Sécurité, école, 35 heures, Brexit... Ils ont compilé tout ce qu’a dit leur mentor sur les thèmes importants de l'élection présidentielle à venir. Ils en ont fait un site internet, intitulé vision-macron.fr. Exhaustif, le site ne fait pas encore figure de programme. Plutôt une sorte d’esquisse.

Vous êtes à nouveau en ligne