Le brief politique. Le FN et les Insoumis s’opposeront à la signature d'une déclaration commune visant à conforter le couple franco-allemand

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors que l’Union fête lundi 22 janvier le 55e anniversaire du premier traité d’amitié franco-allemand, le Front national et les Insoumis s’opposeront au principe d’une résolution en vue de l'élaboration d’un nouveau traité franco-allemand qui viendrait renforcer la coopération entre les deux pays.

Opération conjointe lundi 22 janvier pour faire adopter par les députés le principe d’un nouveau traité franco-allemand : le Front national et les Insoumis s’y opposeront. Le jour n’a pas été choisi au hasard puisqu’il est aussi celui du 55e anniversaire du premier traité d’amitié franco-allemand. Aussi verra-t-on le président de l’Assemblée nationale se rendre à Berlin devant le Bundestag, tandis que Francois de Rugy reviendra à Paris dans l’après-midi avec son homologue allemand pour faire approuver par les députés cette résolution, un nouveau traité qui doit renforcer encore la coopération franco-allemande. Les Insoumis ont déjà prévenu qu’ils ne voteraient pas ce texte et parlent de ‘mépris’ à l’égard des autres pays de l’Union. Le Front national, lui, montera au créneau : Marine Le Pen a prévu une conférence de presse lundi après-midi pour dénoncer un "nouvel abandon de souveraineté".

La note du brief

La note du jour est un 17/20 qui récompense les talents de boxeuse de Michèle Alliot-Marie. Dans une interview accordée au Parisien, l’ancienne patronne du RPR éparpille ses petits camarades façon puzzle… Xavier Bertrand et Alain Juppé ont choisi de s’éloigner du parti. "Avec ces garçons, dit MAM, j’ai toujours l’impression que c’est le retour à l’école maternelle : ‘puisque ce n’est pas moi le chef je m’en vais’". Et Alain Juppé de se prendre une autre claque, l’ancienne ministre commentant sa mise en retrait par un piquant "à la fin de l’année, c’est l’époque des soldes"

Vous êtes à nouveau en ligne