Le brief politique. La romancière Christine Angot supplie François Hollande de se représenter

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Dans une lettre adressée au président de la République, la romancière Christine Angot l'implore de se présenter, invoquant la "menace islamiste" et le "danger Marine Le Pen".

Les alliances se forment, la course aux parrainages a commencé... et certains espèrent toujours le retour de François Hollande. Parmi eux, la romancière Christine Angot; qui a lancé un appel au président : l’Élysée décline mais apprécie. Le conseiller de François Hollande prévient tout de suite que l’Élysée n’a rien demandé à Christine Angot.

La romancière l’implore de se présenter, face au "danger Marine Le Pen" et à la "menace islamiste" : "Il n’y a plus que vous, ayez le courage, relevez le gant" : voilà ce qu’écrit la romancière dans une lettre publiée par le JDD. "Une belle lettre, répond l’Elysée, très politique. Mais le président a pris sa décision… Il est concentré sur la fin de son mandat, il se déplace beaucoup." Le conseiller de François Hollande glisse au passage que au cours de ses déplacements "plein de gens lui demandent pourquoi il n’est pas candidat, les Français regrettent François Hollande". Voilà une manière de ne pas fermer totalement la porte à un improbable retour.

À suivre aujourd’hui

Jean-Luc Mélenchon boude le Salon de l’agriculture mais se rend dans une ferme dans l’Oise. François Hollande est à Chartres et à Dreux pour parler des forces de l’ordre puis visitera le musée de la franc-maçonnerie. François Fillon va à Meaux chez Jean-François Copé pour parler de la sécurité. Et puis Marine Le Pen sera au Mont Saint-Michel

La note du brief

Un 15/20 pour Ségolène Royal et son truc en plume : la ministre de l’Écologie s’est bien amusée au carnaval de Dunkerque hier. Sur les photos, on la voit avec un joli chapeau sur la tête et un boa de plumes rouges autour du cou, elle a lancé des harengs sur la foule depuis le balcon de la mairie à côté d’elle, le ministre des Sports, Patrick Kanner, qui arborait un boa rose. Ségolène Royal, qui ne se représentera pas aux élgislatives, viserait un poste à l’ONU.