Le brief politique. François Hollande privé de bilan dans l'édition papier de "La Voix du Nord"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le journal "La Voix du Nord" publie mardi 1er novembre une interview de François Hollande... mais supprime de son édition papier toute une partie dans laquelle le chef de l'État défend son bilan.

François Hollande ne lâche rien. Malgré les doutes exprimés par ses propres amis sur sa capacité à être candidat à l'élection présidentielle de 2017, le chef de l'État y croit encore. Dans une interview donnée à La Voix du Nord mardi 1er novembre, il défend son action, notamment l’évacuation de la "jungle" de Calais, qu'il estime avoir été menée de manière "humaine et digne".

Problème : en plus de défendre son action, François Hollande défendait aussi son bilan... mais cette partie de l’interview a été supprimée de l’édition papier du journal. Baisse du chômage, baisses d'impôts pour les classes moyennes, tiers payant... Le président en profitait également pour roder ses arguments contre la droite, qu’il accuse de s’en prendre à notre modèle social. Une petite phrase retient également l'attention : "Le temps de la campagne et de l’élection n’est pas encore venu", un message adressé à ceux de son camp qui piaffent d’impatience.

Sauf que cette partie de l'interview, faisant office de plaidoyer pour une candidature à la présidentielle, n'apparaît pas sur papier. Les plus motivés peuvent toujours la lire sur le site internet du journal.

La note du brief

C’est un 15/20 pour Nathalie Kosciusko-Morizet. La candidate à la primaire de la droite et du centre a reçu lundi le soutien des centristes du CDR, le mouvement des Citoyens démocrates et républicains, qui revendique 1 500 adhérents. Pas très impressionnant au premier abord. Mais pour Nathalie Kosciusko-Morizet, qui n'est créditée que de 2 à 4% des intentions de vote, tout est bon à prendre. Et voilà qui démontre que les centristes s’intéressent à elle.

Vous êtes à nouveau en ligne