Le brief politique. François Hollande : "Il faut bien cultiver son jardin"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Benoit Hamon lance son opération "mains propres", Emmanuel Macron est transformé en Jean-Claude Van Damme de la politique par Marine Le Pen. François Fillon explique ce qu'il faisait sur son portable pendant le débat sur TF1, tandis que François Hollande file la métaphore à Singapour.  

Benoit Hamon lance son opération "mains propres", Emmanuel Macron est transformé en Jean-Claude Van Damme de la politique par Marine Le Pen. François Fillon explique ce qu'il faisait sur son portable pendant le débat sur TF1, tandis que François Hollande file la métaphore à Singapour... Tout ce qu'il faut retenir de l'actualité politique lundi 27 mars est dans le brief.

L'opération mains propres de Benoit Hamon

Alors que la campagne est empoisonnée par les affaires, le candidat socialiste lance l’opération "mains propres". Benoit Hamon va présenter dans la semaine des mesures contre la corruption et pour la transparence.

D’après le JDD, il veut supprimer l’immunité parlementaire et passer au crible les futurs ministres pour éviter les affaires, parce qu’en ce moment, Benoit Hamon a un peu honte de son pays. "J'en ai honte quand je vois les costumes et les montres de monsieur Fillon, les emplois familiaux de madame Le Pen. J'en ai honte quand je vois qu'ils sont encore candidats, quand dans n'importe quel autre démocratie moderne, ils ne pourraient plus l'être. J'en ai honte dans ces moments-là. mais je suis confiant dans le fait que les Français veulent tourner la page", a déclaré Benoit Hamon sur France 2 hier soir, qui parle de coups de couteaux en évoquant les ralliements de certains piliers du PS à Emmanuel Macron.

La droite réclame une enquête sur les révélations du livre Bienvenue Place Beauvau

C’est le livre cité par François Fillon pour évoquer l’existence d’un cabinet noir. Six ténors Les Républicains ont écrit au procureur de Paris et à la présidente du Parquet national financier pour réclamer l’ouverture d’une procédure judiciaire.

Pas d'accord d'appareil avec Jean-Luc Mélenchon

Benoit Hamon essaye de relancer sa campagne alors qu’il est devancé dans les sondages par Jean-Luc Mélenchon. Et le leader de La France insoumise n’a pas du tout l’intention de lui prêter main forte. "Il n'y a aucun accord d'appareil possible avec moi. Ce n'est plus l'heure. On n'est passé à autre chose", a déclaré Jean-Luc Mélenchon en meeting à Rennes où il a dévoilé sa nouvelle affiche de campagne : on le voit fixer l’horizon l’air serein et son slogan c’est "La force du peuple".

Emmanuel Macron est devenu la cible principale de Marine Le Pen

En meeting à Lille hier, la président du Front national lui a trouvé un nouveau surnom. "C'est en quelques sortes le Jean-Claude Van Damme de la politique. En général on ne comprend rien à ce qu'il dit et à ce qu'il veut. mais lorsque l'on comprend ce qu'il dit, c'est assez inquiétant", a-t-elle lancé.

Et Jean-Claude Van Damme lui a rendu la politesse. En déplacement à Mayotte, le leader d’En Marche ! a mis en garde les électeurs contre les promesses de Marine Le Pen. "Qui peut promettre sérieusement qu'il n'y aura plus d'immigration clandestine ? Personne ! Qui peut promettre qu'en un clin d'oeil, il n'y aura plus d'insécurité ? personne ! Marine Le Pen vous a menti !" a donc rétorqué Emmanuel Macron. 

L’ancien Premier ministre Dominique de Villepin devrait bientôt le rejoindre. Et puis neuf sénateurs centristes, dont l’ancien garde des sceaux de François Fillon, Michel Mercier, ont annoncé hier leur ralliement au leader d’En Marche ! 

François Fillon en coulisses

François Fillon s’est confié à des journalistes au cours de son déplacement au pays Basque samedi et on sait maintenant ce qu’il faisait vraiment sur son téléphone pendant le débat sur TF1. Il ne recevait pas des sms de sa communicante, non, il regardait l’heure - c’est ce qu’il a raconté à Mathieu Mondoloni du service politique de franceinfo - parce qu’il en avait "plein le dos". En gros il s’ennuyait pendant le premier grand débat de la présidentielle, bon… Et puis il était sur WhatsApp pour voir ce que ses amis parlementaires pensaient du débat.

On apprend aussi que ds l’avion qui le ramenait du Pays Basque, François Fillon s’est énervé contre son service de presse, parce qu’ils ont précisé son heure d’arrivée aujourd’hui au Croisic. Il a peur d’être accueilli par un nouveau concert de casseroles, avec des manifestants qui seraient au courant grâce aux journalistes. 

A suivre aujourd’hui

Le meeting de François Fillon à Nantes, Marine Le Pen aux Sables d’Olonne et l’hommage du PS à Henri Emmanuelli. Quant à Jean-Luc Mélenchon, il fait son "Pandalive", il répond aux internautes du WWF. 

La note du brief

C’est la pensée philosophique du jour. Elle est signée François Hollande, en visite au Jardin botanique de Singapour.

Il faut bien cultiver son jardin. Il faut que les choses soient bien ordonnées. Qu'on ait une vision claire de ce que l'on veut faire

François Hollande

à franceinfo

On ne sait pas si le message du chef de l'Etat s’adresse à Benoit Hamon, Emmanuel Macron... ou bien aux deux.

Vous êtes à nouveau en ligne