Le brief politique. Edouard Philippe fera une apparition après le conseil des ministres pour présenter la loi sur le "droit à l’erreur"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le Premier ministre fera une apparition devant la presse à l’issue du conseil des ministres alors que le gouvernement va présenter lundi son projet de loi sur le "droit à l’erreur".

Lundi 27 novembre, le gouvernement va présenter son projet de loi sur le "droit à l’erreur". Et, surprise, à l’issue du conseil des ministres, pour le premier point presse du nouveau porte-parole du gouvernement, le Premier ministre Edouard Philippe fera l’introduction du premier compte-rendu de Benjamin Griveaux. C’est exceptionnel : le Premier ministre ne vient jamais faire le point presse. Mais, comme la loi est jugée importante et que tous les ministres sont concernés, Edouard Philippe a entendu marquer le  moment par sa présence.

La note du brief

Un 0 pointé pour Thierry Solère qui s’accroche à son poste de questeur à l’assemblée nationale alors qu’il devrait le laisser à l’opposition. Ce poste est particulièrement important puisqu’il s’agit de gérer les 500 millions d’euros de fonctionnement de l’assemblée. Il est aussi très convoité parce qu’un certain nombre d’avantages y sont assortis : 5 000  euros de rémunération supplémentaire, un bel appartement de 400 m2 à l’Assemblée et une voiture avec chauffeur. Plusieurs élus de droite mais aussi de LREM réclament la démission de Thierry Solère de ce poste.

Vous êtes à nouveau en ligne