Le brief politique. Donald Trump fait l'unanimité politique... contre lui

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les réactions à la décision de Trump sur le climat, les derniers développements de l'affaire Richard Ferrand et le soutien de Yann Moix à NKM. Tout ce qu'il faut retenir de l'actualité politique du vendredi 2 juin avec Anne-Laure Dagnet. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La décision de Trump très contestée 

Après l'annonce du retrait américain de l'accord de Paris annoncé jeudi soir par Donald Trump; Emmanuel Macron a téléphoné à son homologue pour lui dire qu'il n'y aurait pas de plan "B". "Je considère qu'il commet là une erreur pour les intérêts de son pays et de son peuple et une faute pour l'avenir de notre planète" a réagi Emmanuel Macron.  Et pour bien se faire comprendre par toute la planète, Emmanuel Macron a enregistré la même version en anglais ! Et il a terminé avec un slogan détourné de Donald Trump : "Rendons sa grandeur à notre planète."

En France, les réactions à cette décision de Donald Trump sont nombreuses. C’est "une erreur aux conséquences dramatiques fatales" pour la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo. "Un très grave délit contre l’humanité" pour l’ancienne ministre de l’écologie, Ségolène Royal.  "Une décision irresponsable du président Trump" pour Alain Juppé. Et l'annonce de Donald Trump a même fait réagir François Hollande : "Donald Trump a pris une décision funeste pour les EU". 

Richard Ferrand résiste à la pression 

Richard Ferrand, ministre la Cohésion des Territoires, a reçu une nouvelle fois le soutien du Premier ministre, Edouard Philippe, après l’ouverture d’une enquête préliminaire jeudi 1er juin. "Richard Ferrand n’a aucune raison de devoir démissionner, tant qu’il n’est pas mis en examen" a dit Edouard Philippe en rappelant la règle qu’il a fixée. 

Ces règles vont d'ailleurs changer pour les élus. François Bayrou a présenté jeudi la loi sur la moralisation de la vie publique. Une vingtaine de mesures sont prévues pour restaurer la confiance des citoyens, en plein affaire Ferrand. Le garde des Sceaux y a fait une toute petite allusion, jeudi soir sur TF1. "Ouvrir une enquête, c'était la meilleure chose à faire pour qu'on sache" a lancé François Bayrou. 

Alors que prévoit la loi ?  L’interdiction pour les parlementaires d’employer quelqu'un de leur famille comme assistant, l’interdiction de cumuler plus de 3 mandats successifs identiques, la suppression de la réserve parlementaire et l’encadrement des activités de conseils. Pour le socialiste Benoît Hamon, c'est très insuffisant. C'est même, selon lui, "le grand vide car il n'y a rien sur la transparence des dons dans les campagnes électorales, un point sur lequel Emmanuel Macron est fragile." 

L'écrivain Yann Moix soutient NKM 

Pour gagner les législatives, certains affichent leurs soutiens. Nathalie Koziuscko-Morizet a décroché celui de Yann Moix révèle franceinfo.  Pour les législatives des 11 et 18 juin prochain, dans la 2ème circonscriiption de Paris, la tâche sera difficile pour NKM car elle affronte un dissident Les Républicains, Henri Guaino et un candidat de LREM. Du coup, Nathalie Kosiuscko-Morizet fait la chasse aux soutiens, et après Alain Juppé, le psychanaliste Jaques Alain Miller, c’est au tour de l’écrivain et chroniqueur télé Yann Moix. Sa lettre de soutien sera publiée ce week-end sur le site de campagne de NKM, un texte qu’elle trouve "très beau".  Un soutien amusant quand on se rappelle leur prise de bec sur le burkini,  il y a un peu plus d’un an sur le plateau de l'émission On est pas couchés. 

La note du débrief

Ce matin, nous allons donner deux notes, pour Cécile Duflot, d’abord un 20/20 pour le tweet le plus percutant de la planète sur Donald Trump. L'écologiste a juste écrit  : "Pourriture...".

Et puis un autre 20/20 allez… pour ce code de conduite qu’elle s’impose sur Twitter. "Quand toi énervé, toi pas twitter. Quand toi fatiguée, toi pas twitter" dit-elle. 

Vous êtes à nouveau en ligne