Le brief politique. Coupe du monde : "superstitieux", Emmanuel Macron préfère ne pas faire de pronostic pour la finale

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le chef de l'État se dit "superstitieux". Il doit assister dimanche avec son épouse à la finale du Mondial entre la France et la Croatie. 

En déplacement jeudi à Bruxelles pour le sommet de l’OTAN, le chef de l’État français s’est défilé à l’heure de pronostiquer un résultat, à propos de la finale de la Coupe du monde entre la France et la Croatie : "Je ne fais jamais de pronostic public parce que je suis superstitieux, confie Emmanuel Macron. L’Europe est en finale, c’est déjà une très belle nouvelle. Il y avait quatre équipes européennes en demi-finales. Il y a aura tout un pays derrière [les Bleus] avec beaucoup de force, beaucoup d’enthousiasme, avec sans doute un peu de fébrilité, mais avec la volonté de rapporter une coupe et une deuxième étoile".

Emmanuel et Brigitte Macron s’envolent dimanche pour assister à la finale de l’équipe de France à Moscou. Une rencontre avec Vladimir Poutine est également prévue.

Vous êtes à nouveau en ligne