Le brief politique. Chasse aux idées à l'Elysée pour les débats du président

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Emmanuel Macron va changer la forme de ses débats, il a peur de lasser les Français.

Le président debout qui répond aux questions de l’assemblée pendant des heures, "ça tourne un peu en rond, ils le perçoivent très bien au gouvernement". Voilà le constat d’un témoin qui a assisté au débrief entre Emmanuel Macron et Sébastien Lecornu lundi soir très tard après le débat, à Evry Courcouronnes. Le président a alors chargé le ministre qui anime le grand débat national de trouver d’autres formules. Sébastien Lecornu travaille dessus, il doit faire un point avec l’Elysée en fin de semaine.Des ministres ont déjà soumis plusieurs idées : ils pourraient accompagner le président, et animer avec lui un échange sur leurs thématiques. Ou bien animer des tables rondes et faire ensuite leur rapport au président. La chasse aux idées est ouverte pour ne pas lasser les Français, il reste plus d’un mois de débat.

La note du Brief


Un 18/20 pour Sophie Cluzel qui prend le taureau par les cornes : la secrétaire d’Etat chargée des handicapés a écrit à tous les chefs de partis. Elle leur demande de faire un appel à candidatures à tous les citoyens en situation de handicap, ils sont dix millions en France, et de les mettre sur leurs listes pour les européennes en mai prochain et pour les municipales dans un an. Sophie Cluzel demande aussi aux responsables des partis politiques de penser à faire des tracts, vidéos et professions de foi adaptés aux malentendants et aux aveugles.

Vous êtes à nouveau en ligne