Le brief politique. Anne Hidalgo s'organise avant la manifestation des "gilets jaunes" à Paris

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La mairie de Paris va diffuser des messages, samedi, à l'attention des habitants, des visiteurs et des commerçants

Anne Hidalgo et tous les maires d’arrondissement ont rendez-vous jeudi 6 décembre en fin d’après-midi avec le préfet de police. "On leur a mis la pression pour être associés au dispositif", raconte l’un des adjoints de la maire de Paris qui affirme : "Cette fois on sera mieux préparés". La ville reçoit beaucoup de messages avant la quatrième manifestation des "gilets jaunes" dans la capitale depuis le début du mouvement, le 17 novembre. "Des habitants et des commerçants se tournent vers nous, explique cet élu. Ils veulent des informations".

Samedi, la ville de Paris va donc diffuser des messages sur les réseaux sociaux ou sur les panneaux d’affichage municipaux pour dire aux gens d’éviter certains secteurs. Les "gilets jaunes" sont attendus aux abords de l’Elysée, sur les Champs-Elysées, mais aussi à Bastille, République, Denfert-Rochereau… Bref, un peu partout. La mairie conseillera même parfois aux commerçants de baisser leurs rideaux.

La note du Brief

Deux Palmes d’or. La première revient à Laurent Wauquiez, dans le rôle de l’amnésique. Mercredi, il affirmait sur France 2 : "Je n'ai jamais enfilé de gilet jaune"! C'est faux, il a porté un gilet jaune, le 24 novembre au Puy-en-Velay. Un simple oubli plaide l’entourage du patron des Républicains.

La deuxième palme revient à Benoît Hamon, dans le rôle du tête en l’air. On apprend dans Libération que le leader de Génération.s vient à peine d’adhérer à son mouvement alors qu’il existe depuis un an et demi ! Et là encore, drôle d’explication de Benoît Hamon : "Je n'ai pas eu le temps".

Vous êtes à nouveau en ligne