Le brief politique. À Notre-Dame-des-Landes, le gouvernement tente d'éviter l'enlisement

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Nicolas Hulot a tenté de renouer le dialogue mercredi à Nantes en préfecture avec les zadistes et leurs représentants.

En faisant sortir du bois son ministre de l'environnement, plutôt discret jusque-là, Nicolas Hulot a tenté de renouer le dialogue mercredi à Nantes en préfecture avec les zadistes et leurs représentants. Peine perdue pour l'instant… Les Républicains, eux, dénoncent la naïveté du gouvernement.

La note du brief

Une mauvaise note pour la ministre Jacqueline Gourault qui a perdu son sang-froid cette nuit à l'assemblée lors des débats alors que les députés de droite n'ont cessé de lui demander si il y avait un plan caché du gouvernement de régularisation, provoquant à l'arrivée le courroux de Gourault. "Qu’est-ce que c’est que d’obliger un ministre à répondre ? Vous me laissez parler s’il vous plaît ? Vous voyez comment vous réagissez ? Ce sont des méthodes autoritaires. Qui ne sont pas acceptables dans une démocratie. On ne fait pas de pression ici !" Où va-t-on si les ministres commencent à répondre aux questions. Mettons cela sur le compte de la fatigue mais la colère comme la faim est mère de mauvais conseils, disait Chateaubriand.

Vous êtes à nouveau en ligne