La fin du régime spécial de retraite des sénateurs

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le président LR du Sénat Gérard Larcher fera des propositions jeudi devant le bureau qui administre le Sénat pour réformer le régime de retraite des sénateurs.

Gérard Larcher s'est fait un peu prier pour engager la réforme, mais ça y est, le président du Sénat fera ses propositions de modifications du régime de retraite jeudi 12 décembre devant le bureau qui administre le Sénat.

Le régime des sénateurs français a été créé en 1905 et modifié au fil des réformes. Mais il reste toujours très avantageux : un seul mandat de sénateur de six ans permet à son bénéficiaire de toucher 1 800 euros net de pension de retraite mensuelle. En moyenne, les sénateurs à la retraite perçoivent 3 850 euros nets.

La loi ne s'applique ni aux députés, ni aux sénateurs

 "Il était temps! Ils auraient pu le faire plus tôt", a réagi un dirigeant des Républicains en l'apprenant. Le Sénat, où la majorité est de droite, est souverain en matière de retraites. Dans ce domaine, la loi ne s'applique ni aux députés ni aux sénateurs. Mais ils ont promis de l'appliquer malgré tout. Les députés ont déjà fait une bonne partie du chemin puisqu'ils ont supprimé leur régime spécial en janvier 2018 en s'alignant sur le régime de la fonction publique. Un député touche trois fois moins qu'un sénateur : 664 euros après un mandat.

Vous êtes à nouveau en ligne