Européennes : la campagne à 400 000 euros de Francis Lalanne

Seules sept ou huit listes semblent pour l'instant en mesure d'atteindre la barre des 3% aux européennes, qui permet de se faire rembourser les frais de campagne. Pour les autres, c'est une campagne à bas-coût : exemple avec Francis Lalanne. 

L'info du brief

"Alliance jaune", c'est le nom de la liste menée par le chanteur... Budget : 400 000 euros, bien loin du plafond autorisé de 9,2 millions d'euros. Le plus cher, selon Francis Lalanne, ce sont les bulletins de vote. Car ce sont les candidats qui avancent les frais d’impression, comme le stipule le code électoral. Chaque liste peut donc imprimer au maximum 94 millions de bulletins papier, soit le nombre d'électeurs fois deux: 47 millions pour les boîtes aux lettres, 47 millions pour les bureaux de vote. Si bien que de nombreuses petites listes demandent à leurs électeurs de les imprimer eux-mêmes ! Francis Lalanne et ses colistiers, eux, ont décidé de couper la poire en deux : ils n'imprimeront que les 47 millions de bulletins qu’on trouvera le 26 mai dans les bureaux... Facture : 330 000 euros, transport compris.

Ajoutez à cela 15 000 euros pour les affiches, on se rapproche des 400 000. Il ne reste plus grand-chose pour les déplacements et les meetings... Pour se rendre ce jeudi à Nice, Francis Lalanne a sélectionné un train Ouigo à 59 euros. L'histoire ne dit pas s'il a choisi la place "au calme" et "avec prise" pour 5 euros de plus.

Et encore, "l'Alliance jaune" est très loin d'être la plus mal lotie, puisqu'elle bénéficie de la caution financière de Jean-Marc Governatori, homme d'affaires, homme politique, et ami du musicien.  

La note du brief

Une note d'espoir pour les 250 parlementaires d'opposition (PS, PCF, LFI, LR...) qui ont lancé la procédure du RIP, le référendum d'initiative partagée, contre la privatisation d'Aéroports de Paris. Comme franceinfo vous l'annonçait lundi, c'est mardi après-midi que le Conseil constitutionnel va dire si la procédure est valide au non. Mais même s'il donne son feu vert, il restera encore beaucoup d'étapes avant un (très) éventuel référendum. La première : réunir les signatures de 4,5 millions de citoyens.

Vous êtes à nouveau en ligne