Bernard Cazeneuve pourrait créer un club après les européennes

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les amis de l'ancien Premier ministre le pousse à revenir en politique pour rassembler la "gauche de gouvernement".

Bernard Cazeneuve, l’ancien Premier ministre de François Hollande, est encore sorti de sa réserve, mardi soir devant le club des juristes, qu’il préside. Dans le Figaro, on apprend qu’il a lui aussi donné son avis sur la sortie de la crise des "gilets jaunes". Comme les chefs de parti hier soir sur le plateau de BFMTV, sauf que lui n’en est pas encore un.Mais ça pourrait changer bientôt, en tout cas ses amis le poussent à revenir en politique pour rassembler la "gauche de gouvernement".
L’idée c’est de créer un club, juste après les européennes, qui réunirait des socialistes, mais aussi des écologistes, des syndicalistes, des mouvements de la société civile, pour être prêt aux prochaines municipales. Pour relever le défi, "Cazeneuve est la seule alternative possible", d’après l'un ses amis, qui affirme que François Hollande le "soutiendra, mais que lui ne sera pas à l’initiative, parce qu’il incarne l’échec". Pour l’instant, le principal intéressé se contente de réfléchir. Bernard Cazeneuve pense que ce n’est pas encore le "bon moment".

La note du Brief

Un 17/20 pour la rectrice de l’académie de Lille qui a répondu très calmement à Marine Le Pen qu’il n’était pas question qu’elle demande l’annulation de la visite de François Hollande dans un lycée d’Hénin-Beaumont. L’ancien président de la République va venir parler d’Europe demain, à la demande de l’établissement. La présidente du RN estime qu’il veut "influencer le vote de ces jeunes adultes".
Interrogée par nos confrères de France Bleu Nord, Valérie Cabuil lui a répondu "nous avons un objectif pédagogique, nous ne sommes pas dans la campagne ».

Vous êtes à nouveau en ligne