Les inégalités de patrimoine plus importantes que celles des revenus aujourd’hui en France

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L’INSEE a mené l’enquête. Immobilier, actions, salaires… Tout est passé au peigne fin par l’institut de la statistique.

Le chiffre le plus parlant remonte à 2018, année de référence de l’enquête : 10% des ménages détenaient la moitié du patrimoine total des Français. Concrètement, l’an dernier, le patrimoine net moyen des foyers s’élevait à 240 000 euros. Les 10% les plus aisés détenaient au moins 608 000 euros ; les 10% les plus modestes, 3 800 euros.

Le patrimoine est d'abord immobilier

Le patrimoine en question est constitué en priorité de biens immobiliers (appartement, maison, investissement dans la pierre), ce qui représente 60% du total. Les actifs financiers (actions, parts sociales dans des entreprises, des valeurs mobilières comme les SICAV ou les fonds communs de placement) représentent 20%. Quant à ce que l’on appelle le patrimoine résiduel (voitures ou œuvres d’art, pas forcément des tableaux de maîtres mais des investissements culturels plus petits), il représente 8% du patrimoine total détenu par les Français, généralement les plus modestes, note l’Insee.

Pas d’évolution depuis 2015

Les chiffres de l’INSEE montrent que les inégalités de patrimoine entre les ménages sont stables depuis 2015. Bien sûr, ce patrimoine varie en fonction de l’âge. Nous sommes à près de 40 000 euros de patrimoine pour les ménages dont la personne de référence a moins de 30 ans ; jusqu’à 315 000 euros pour les foyers de sexagénaires. Cela permet de relativiser. On ne parle pas là de millionnaires, encore moins de milliardaires. 600 000 euros d’investissement pour les 10% des ménages français les mieux dotés… Dit ainsi, cela peut impressionner et certains s’en offusqueront. Mais, prenons un exemple : un jeune couple qui veut investir dans un appartement ou une maison sait qu’il lui en coûtera, en fonction des régions, entre 200 000 et 400 000 - 500 000 euros. Ce qui représente à terme un capital personnel non négligeable, certes, mais sans faire de ce ménage un richissime propriétaire.

Vous êtes à nouveau en ligne