Le brief éco. Voitures polluantes, le malus va augmenter le 1er janvier 2020

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le 1er janvier prochain, le malus pour les véhicules polluants augmentera. Confirmation du ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, dans le cadre de la préparation du projet de loi de finances 2020. 

Le malus pour les véhicules polluants augmentera à partir du 1er janvier prochain. Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, le confirme dans le cadre de la préparation du projet de loi de finances 2020.

Le malus est une surtaxe sur les véhicules polluants. Le gouvernement a décidé d’augmenter ce malus pour suivre les nouvelles normes européennes. Les règles de calcul vont donc changer : la surtaxe pour véhicule polluant va être déclenchée à partir de 110 grammes de CO2 rejetés contre 117 grammes aujourd’hui. Par exemple, si votre véhicule émet 140 grammes de CO2 au kilomètre, vous payerez désormais 1 901 euros au lieu de 690 euros (plus de 1 200 euros supplémentaires).

Une manière de dissuader les automobilistes d’acheter des voitures polluantes

Une manière, aussi, de permettre à l’État de remplir ses caisses. Selon la Cour des comptes, sur la seule année dernière, 560 millions d’euros ont été récupérés (170 millions de plus par rapport à 2017). Les mauvais esprits diront que l’État peut dire merci aux voitures polluantes. 30 % des véhicules achetés en France l’année dernière ont été touchés par ce malus, 640 000 véhicules au total.

Le malus rapportera encore plus à l’État l’année prochaine

Il faut surtout s’interroger sur la destination de l'argent récupéré par l’État. Pourquoi ne pas imaginer un système destiné aux foyers les plus modestes dans le cadre de la politique de mobilité, dont on sait qu’elle est capitale pour la recherche d’emploi ou de mutation. Permettre d’acquérir une voiture moins polluante à moindre coût ? Avec près de 80 milliards d’euros de taxes sur les automobiles, la France détient le titre de championne européenne. Est-ce pour autant efficace ? C'est toute la question.

Vous êtes à nouveau en ligne