Le brief éco. Réindustrialiser la France : est-ce possible ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La question de la réindustrialisation se pose notamment face à la pénurie de vaccins et plus largement face à la concurrence industrielle internationale. Le sujet est au centre d’une journée de débats organisée jeudi 4 février par franceinfo et le Cercle des économistes.

Faut-il relocaliser nos industries ou préférer une réindustrialisation de nos territoires ? C’est tout le débat. Relocaliser oui, mais toutes les industries non. Et parmi les activités à relocaliser, il faut évidemment prioriser tout ce qui est stratégique, comme une partie des médicaments et des vaccins.

>> VIDEO. Va-t-on vraiment réindustrialiser la France ? Suivez en direct les débats du Cercle des économistes et posez vos questions

Pour Louis Gallois, président du groupe de réflexion « La Fabrique de l’Industrie », l’urgence est de mettre l’accent sur le maintien de l’activité industrielle existante en favorisant la modernisation de l’outil de production. Il interviendra jeudi 4 février au cours de la journée de débat organisée par franceinfo et le Cercle des économistes.

Plus loin que les plans de relance, il s’agit de fixer des objectifs mobilisateurs. Sauf pour la recherche et l’innovation, la réindustrialisation de la France n’est pas qu’une question d’argent. Favoriser la dynamique des territoires est une priorité. Faut-il relocaliser, réindustrialiser ou localiser des industries nouvelles ?

Il y a également le capital humain avec toutes les questions liées à la formation et la reconversion des salariés laissés sur le carreau pendant cette crise. Ils devront apprendre d’autres métiers, dans d’autres secteurs d’activité. Cela sera certainement le virage le plus difficile à négocier, à tous les niveaux.

La France n’est pas la seule concernée. Selon l’Insee, le poids de l’industrie a reculé partout en Europe depuis le milieu des années 1990. Au Royaume-Uni, il est passé de 18 à 10%. De 20 à 15%  en Italie et de 16 à 11% en France.

Dans ce contexte quasi-global de désindustrialisation, comment valoriser les initiatives locales en France et en Europe ? Quelle action publique mener et avec quels moyens ? Autant de questions au cœur de l’actualité posées pendant tout cette journée avec le Cercle des économistes. De grands témoins et beaucoup de chefs d’entreprises dans les régions seront invités à s'exprimer. Cette journée est à suivre sur franceinfo.fr, sur les antennes de Radio France et avec le quotidien régional Ouest-France.

Vous êtes à nouveau en ligne