Le brief éco. Les Bourses en chute libre, l'épargne sécurisée plébiscitée

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les Français qui peuvent mettre un peu d’argent de côté choisissent toujours plus l’épargne sécurisée : Livret A et assurance-vie ont confirmé cette tendance en janvier, en bien meilleure forme que les marchés financiers.

Le succès de l’épargne dite sécurisée (qui garantit un minimum de rendement sans risque) est inversement proportionnel aux craintes exprimées par les Bourses lundi 24 février partout dans le monde. Inquiets de l’impact négatif de plus en plus visible de l’épidémie du virus Covid-19 sur l’économie des pays touchés, les opérateurs sont fébriles. D'autres, il est vrai, profitent de l'occasion pour prendre leurs bénéfices alors que les marchés sont au plus haut depuis des mois. Il faut donc relativiser un peu. Concrètement, hier, les Bourses de Paris et Francfort se sont repliées d'environ 4% ; Londres a cédé 3% ; Milan 5%. Wall Street, la Bourse de New-York, a terminé la journée sur le plus fort repli depuis deux ans (-3,5%). Mardi 25 février, la bourse de Tokyo a terminé sur une baisse de 3,3%.

Prudence des petits épargnants

Ce climat anxiogène renforce le besoin de sécurité. L’épidémie de Covid-19 n’est qu’un nouveau facteur qui vient s’ajouter à une liste déjà longue, entre les tensions géopolitiques internationales, le climat social en France, etc. Quand on peut mettre un peu d’argent de côté, on choisit le moindre risque. Il s’agit ici des petits épargnants, pas des grosses fortunes. Pour rappel : 55 millions de Français (sur une population totale de 67 millions) ont un Livret A.

Les derniers chiffres communiqués par la Caisse des dépôts confirment : la collecte de janvier a fait passer le Livret A à un sommet de 303 milliards d’euros (4 milliards de plus sur un mois). Ce, malgré un niveau de rémunération du Livret A a son plus bas historique (0,75%, abaissé à 0,5% depuis le 1er février). Idem pour l’assurance-vie dont le poids total est désormais de 1 790 milliards d’euros. Du jamais vu. Enfin, l'or se porte lui aussi très bien. Le lingot a atteint un nouveau sommet depuis sept ans. Entre rendement et sécurité, par les temps qui courent, nous préférons clairement la sécurité.  

Vous êtes à nouveau en ligne