Le brief éco. Le succès des glaces en France, une tendance de fond

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Àl’approche de l’été, et même si les températures ne s’y prêtent pas vraiment ces jours-ci, le marché des glaces se porte très bien en France. Après une année 2018 record, 2019 s’annonce sous de bons auspices. 

La consommation des glaces a augmenté de 7% l’année dernière en France. Près de 240 millions de litres vendus en 2018 (sous toutes ses formes : cônes, bâtonnets ou bacs en plastique), pour un chiffre d’affaires d’1,2 milliard d’euros. C’est la catégorie de produit qui a connu la plus forte croissance dans la grande distribution l’an dernier. 85% des foyers ont acheté un produit glacé au moins une fois dans l’année, pour un budget annuel moyen de 46 euros. Côté circuit de distribution, les hyper et supermarchés dominent avec 75% du chiffre d’affaires total.

Les raisons du succès

Avant, nous avions plutôt tendance à acheter des glaces avec le retour des beaux jours et la saison d’été. C’est toujours le cas, bien sûr, mais les professionnels minimisent désormais le facteur météo, au profit de nouvelles tendances de goûts et de produits de la part des consommateurs. Les grands glaciers l’ont bien compris et consacrent désormais environ 15% de leur chiffre d’affaires à l’innovation. De nouveaux produits sortent en permanence : les glaces bio, vegan, sans OGM ni gluten, qui rencontrent de plus en plus de succès. La glace à la tartiflette cartonne.

L’été approche, l’occasion de transformer l’essai

Les professionnels voient plus loin. Le succès des glaces est une tendance de fond. 2019 devrait donc faire mieux que 2018. Avec, toutefois, un défi pour les professionnels : si les seniors achètent toujours plus de glaces, les entreprises ont encore du mal à conquérir les moins de 35 ans, la génération des millennials, la génération "Y", née entre 1980 et 1999, de plus en plus nomade, curieuse et exigeante. Une génération pour laquelle les producteurs se sont donné un mot d’ordre (marketing) : proposer des glaces "instagrammables". Des produits aux emballages séduisants dont les utilisateurs des réseaux sociaux se partagent les photos. Producteurs et distributeurs parlent de nouvelles "expériences sensorielles". Tout un programme... et pas uniquement sur papier glacé.

Vous êtes à nouveau en ligne