Le brief éco. Foire de Paris, succès populaire et commercial

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La Foire de Paris ouvre ses portes jeudi pour une dizaine de jours. 2 000 marques sont présentes sur 200 000 mètres carrés, porte de Versailles.

La Foire de Paris ouvre jeudi 27 avril, porte de Versailles, dans le sud de la capitale. La manifestation fête cette année ses 113 ans. C'est un rendez-vous commercial incontournable, sans pour autant être un repère de camelots comme on lui colle souvent l’image.

Difficile d’imaginer la machinerie qui se cache derrière cette fête ultra-populaire. La Foire de Paris, c’est le premier événement commercial d’Europe, l'un des derniers grands carrefours commerciaux de France avec près de 2 000 marques et exposants répartis sur 200 000 mètres carrés. Comme chaque année, un thème est à l'honneur. L’habitat a été choisi pour l'édition 2017. Entre 550 000 et 600 000 visiteurs y sont attendues jusqu'au 8 mai, ce qui en fait, virtuellement, la troisième ville de France.

Une Foire de Paris synonyme de business et d’innovation

L’innovation, c’est ce qui fait chaque année la modernité de ce rendez-vous créé en 1904 dans la foulée de l’Exposition universelle. On pense immédiatement au célèbre concours Lépine. Toutes ces inventions qui ont changé notre quotidien : du mouchoir en papier à la tondeuse à gazon en passant, l’année dernière, par un lit rétractable pour voiture..

Les 500 à 600 000 visiteurs génèrent 250 millions d’euros de retombées économiques, directes ou indirectes. Près de neuf visiteurs sur 10 achètent sur place pour un budget moyen de 460 euros par personne. C’est énorme pour ce genre d’événement qui, rappelons-le reste une foire commerciale, ce n’est pas un salon professionnel.

Les foires et internet ne sont pas incompatibles

Les commerces de centre-ville se vident, on achète de plus en plus nos vêtements, notre nourriture, nos biens de consommation, sur le net. Pourtant, ces grands moments populaires fonctionnent à merveille. En réalité, la clientèle des foires et salons est très captive. Elle sait qu’en une unité de temps et de lieu, elle va en avoir pour ses yeux et son argent.

Quand on analyse les questionnaires distribués à la sortie des foires et salons s’adressant au grand public, on s’aperçoit que près de la moitié des visiteurs fait le déplacement après avoir consulté internet pour se renseigner sur les produits. C’est l’illustration de la mutation du commerce. Le succès est tel que les organisateurs de la Foire de Paris proposeront à l'automne, entre fin octobre et début novembre, un deuxième salon sur 30 000 mètres carrés, entièrement dédié à l'habitat intérieur.