Le brief éco. Donald Trump, quel réel bilan économique ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Dans quel état économique Joe Biden trouve-t-il l'Amérique en arrivant à la Maison Blanche ? Poser la question revient à dresser le bilan éco de son prédécesseur Donald Trump, autant sur la scène internationale qu’intérieure. 

À l’international, on retiendra ses coups de boutoirs répétés contre le multilatéralisme, les anathèmes contre l'Organisation mondiale du commerce et surtout les droits de douane. Augmenter les taxes douanières restera comme la grande erreur de Donald Trump. Cela a fait monter le prix des produits importés d'Europe et de Chine, un renchérissement des importations qui a entraîné une baisse du pouvoir d’achat aux États-Unis. Erreurs de politique économique internationale qui ont eu un impact direct sur la vie des Américains.

Politique économique intérieure

Sous Donald Trump, avant l’arrivée du Covid-19, pour la première fois depuis 25 ans les salaires réels ont augmenté aussi vite que la productivité des entreprises. Petits boulots ou pas, c'était l'inverse depuis 1990. Les salaires étaient inférieurs à la productivité. De son côté, le taux de chômage – avant Covid toujours – est tombé à un niveau historiquement bas, en particulier pour les minorités. Le chômage de la population noire, par exemple, est descendu jusqu’à moins de 5,5%. Du jamais vu.

Théorie de la surchauffe

Selon l’économiste Patrick Artus, directeur de la recherche chez Natixis, Donald Trump a poussé une économie qui était déjà au plein emploi, et ce avec l’aide de la FED, la réserve fédérale, l'équivalent de la Banque centrale européenne. Il y a eu le plan de relance (stimulus), la baisse des impôts des entreprises et le maintien des taux d’intérêt à un niveau très bas. Les entreprises ont pu embaucher les personnes qu’elles n’auraient pas embauchées sans ce stimulus, mais cela s’est fait au prix d’un gros déficit public et de l'explosion de la dette. C’est la "théorie de la surchauffe" : on booste une économie déjà forte.

Théorie mise en œuvre par Janet Yellen, gouverneure de la FED jusqu’en 2018. Janet Yellen que Joe Biden a repris dans son équipe au poste de secrétaire au Trésor, l’équivalent de notre ministre de l’Économie. Toute la question est de savoir si Janet Yellen poursuivra son œuvre. Mais s’agissant du bilan économique de Trump, on dira : plus que mitigé à l’international ; à regarder de près sur le plan intérieur.

Vous êtes à nouveau en ligne