Le brief éco. Casino-Amazon, c’est du sérieux

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le groupe de distribution Casino renforce son partenariat avec le géant de l’internet américain Amazon. Un accord gagnant-gagnant qui permet à Casino de développer sa stratégie digitale. 

Des consignes Amazon installées dans quelque 1 000 magasins de l’enseigne Casino, pour permettre aux clients du groupe américain de venir retirer leurs articles commandés sur internet. De l’autre côté, Casino qui attire de nouveaux clients et, dans le même temps, renforce sa stratégie dite "omnicanale", c’est-à-dire qu’il développe ses ventes en ligne. Tout cela se fera aux frais d’Amazon qui versera chaque mois une redevance au distributeur français. Parmi les magasins concernés, on trouve notamment Monoprix, Monop, Géant, Hyper Casino, Leader Price.  

Partenariat été créé l’année dernière

C’était en mars 2018. Monoprix (filiale de Casino) était le premier distributeur français à s’allier avec le géant du commerce sur internet à travers le service baptisé Amazon Prime Now, un service de livraison à domicile permettant aux clients d’être livrés, dans une dizaine d’arrondissements de Paris, dans les deux heures après la commande sur internet. À l’époque, selon Casino, les ventes réalisées par Amazon Prime Now représentaient celles d’un bon magasin Monoprix en alimentaire, soit environ dix à vingt millions d’euros de chiffre d’affaires.  

Casino va transformer l'essai

Le renforcement du partenariat va permettre à Casino de vendre ses produits de marque-propre aux clients d’Amazon qui auront accès à des milliers d'articles allant du frais au vin, en passant par le bio. Voilà pour l’aspect commercial. Mais l’annonce de Casino intervient alors que l’agence Standard & Poors vient de dégrader la note du groupe. L’autre agence de notation, Moody’s, avait lancé aussi une alerte début avril. La dette de Casino inquiète les analystes. Une dette qui reste élevée (entre 2,5  et 3 milliards d'euros) malgré d’importantes cessions d’actifs. C’est un fardeau pour l’entreprise qui a porté son programme de cessions d’actifs à 2,5 milliards d’euros. Le groupe a d'ailleurs annoncé lundi 22 avril de nouvelles ventes de murs de magasins pour 470 millions d’euros. Casino fait tout pour rassurer les investisseurs.

Vous êtes à nouveau en ligne