Le brief éco. À l’heure de la réforme des retraites, l’emploi des séniors en question

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'entreprise TeePy s'intéresse à l'emploi des séniors et plus particulièrement des retraités. Des retraités qui, pour la plupart, espèrent améliorer le montant de leur petite pension.

En pleine réforme des régimes de retraite, une jeune société française décide de créer une plateforme internet dédiée à l’emploi des séniors, en particulier des retraités. Le concept n’est pas nouveau mais il pourrait devenir un vrai phénomène de société.

Cette entreprise s’appelle TeePy. Basée à Rillieux-la-Pape, dans la banlieue lyonnaise. Elle a été lancée il y a trois ans avec pour ambition de devenir le premier réseau social entièrement dédié aux artisans et commerçants. Les acteurs de cette aventure, les clients, sont pour l’essentiel des TPE (Très petites entreprises), des sociétés qui emploient jusqu’à dix salariés et dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas deux millions d’euros. Les TPE représentent aujourd’hui 95% du tissu entrepreneurial français avec près de 2,5 millions de salariés (un emploi sur cinq en France).

Pourquoi ce recours aux séniors en général et aux retraités en particulier ?

En cas d’absence imprévue d’un salarié, les TPE ne recourent pratiquement pas à l’intérim car il leur faut de la main-d’œuvre qualifiée. Or, les séniors et les retraités font partie de cette génération considérée comme très fiable, avec l'expérience requise. Ne faut-il pas y voir pas le signe d’une certaine précarité ? Si 70% des séniors inscrits sur la plateforme de mise en contact souhaitent compléter leur petite retraite, 20% disent vouloir garder un lien social après l’arrêt de leur carrière. 10% affirment vouloir transmettre leur savoir-faire. Il n’y a donc pas uniquement l’appât du gain. Il y a aussi et surtout la volonté de partager une expérience. C’est ce que l’on appelle la "solidarité intergénérationnelle".

Reflet de notre société

La société du vieillissement est un concept sur lequel travaille la chaire "Transition Démographique, Transition économique" de l’université Paris-Dauphine. Selon les travaux de cette chaire universitaire : 25% de la population française s’apprête à passer le tiers de sa vie à la retraite. Ce qui va changer brutalement les équilibres sociaux et politiques, les trajectoires économiques et d’investissement, tant sur le plan personnel que collectif. Nous sommes là au cœur de la réforme qui se joue cette semaine en France.

Vous êtes à nouveau en ligne