Le billet vert. RootWave, le désherbage électrique sans herbicides

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Durant tout l’été, Gérard Feldzer accueille Bertrand Piccard pour échanger sur quelques-unes des 1 000 solutions économiquement viables et écologiquement responsables labellisées par la fondation Solar Impulse. Aujourd’hui : une solution pour une agriculture propre.   

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Après le succès du premier tour du monde en avion solaire, Bertrand Piccard a créé la fondation Solar Impulse, qui propose de sélectionner 1000 solutions rentables pour la protection de l’environnement, un programme reconnu par l’ONU. En électrocutant les mauvaises herbes, RootWave est une solution qui n’utilise pas d’herbicides et permet une agriculture plus verte.

Les pesticides, un fléau terrible  

Les mauvaises herbes, celles que l’on ne veut pas voir, que ce soit dans son jardin ou dans les exploitations, sont généralement éradiquées à coup d’herbicides. Depuis 2009, ce sont 30 millions de tonnes de désherbants qui se sont vendues chaque année, et sont répandues sur quelque 10 millions d’hectares du territoire français. L’arrêt de la vente du glyphosate ou des produits à base de diuron ou d’acétochlore n’a pourtant pas véritablement freiné la vente et la consommation d’herbicides.  

Un impact sur la planète

Les impacts de l’utilisation de ces produits sur l’environnement ne sont plus à démontrer : dégradation de la qualité des sols, de la faune et de la flore, des cours d’eau autour des exploitations, des insectes pollinisateurs, indispensables à la production fruitière… Les abeilles, notamment, sont intoxiquées. Elles meurent et ne peuvent plus remplir ce rôle dans la nature. 

Un impact sur notre santé

C’est également un problème de santé publique : facteur de risque accru pour des cancers, comme celui de la prostate, risques de développement de malformations chez des enfants, en cas d’exposition à ces produits en période prénatale, périnatale ou au cours de la petite enfance, etc.  

RootWave  : une solution éclectique 

Une société britannique, RootWave, a développé un système électrique pour détruire les mauvaises herbes par une action de la tête à la racine.  

C’est un robot qui repère par laser où sont les mauvaises herbes, et qui leur lâche une décharge électrique, produite par une énergie renouvelable.

Bertrand Piccard

à franceinfo

Ce procédé consiste, en électrisant les herbes à l’aide d’une électrode,  à les détruire par la chaleur dégagée. L’herbe détruite poursuit le cycle de la décomposition en apportant ses nutriments au sol.  

S’il est plus rentable de tuer les mauvaises herbes avec des chocs électriques qu’avec des herbicides, la réglementation doit favoriser ce qui est propre et interdire ce qui est sale. Mais pour le faire, il faut montrer que c’est possible.

Bertrand Piccard

à franceinfo

Installé sur les machines agricoles, ce système sans herbicides permet de traiter de grandes surfaces, comme des vignobles, des vergers ou tout espace où la suppression de ces mauvaises herbes et/ou espèces invasives est nécessaire. 

Vous êtes à nouveau en ligne