Le billet vert. K-Ryole, la remorque verte et durable

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les week-ends, cet été, Gérard Feldzer et l'aérostier au long cours, Bertrand Piccard nous livrent quelques unes des 1 000 solutions économiquement viables et écologiquement responsables labellisées par la fondation Solar Impulse. Aujourd’hui des solutions pour les livraisons en ville.      

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Après le succès du premier tour du monde en avion solaire, Bertrand Piccard a créé la fondation Solar Impulse qui propose de sélectionner 1 000 solutions rentables pour la protection de l’environnement, un programme reconnu par l’ONU.   

Face aux e-commerce qui double environ tous les cinq ans, se multiplient les circuits de livraisons avec leurs conséquences sur la pollution et les encombrements. Un des projets labellisés par la fondation pour apporter une solution se nomme K-ryole

Le vélo est de loin le moyen de transport le plus rapide en milieu urbain

Sa réputation n’est plus à faire. Il répond aux principales problématiques de déplacements en ville. Écologique, facile à garer, et économique. K-Ryole est la première remorque électrique intelligente pour vélo. Parfaitement adaptée au milieu urbain, elle permet à tous les professionnels de transporter jusqu’à 250 kg sans aucun effort. Sachant que la livraison de marchandise est responsable de 25% des émissions de gaz à effet de serre en milieu urbain, ce vélo K-Ryole est un pas vers des villes durables.  

La remorque K-Ryole dispose d’un capteur qui mesure en temps réel les efforts entre le vélo et la remorque. Les données sont instantanément analysées par une intelligence embarquée, qui pilote automatiquement les deux moteurs électriques placés dans chaque roue de la remorque, chacune composée d’un moteur générant 1 500 watts, soient 3 000 au total, la puissance de 12 triporteurs.

Sécurité assurée et bonne santé 

L’intelligence embarquée assure la sécurité de l’utilisateur, puisque quels que soient la pente et le poids transporté, la remorque efface son propre poids. Lorsqu'il avance, le cycliste n'a pas à tirer la remorque, et lorsqu'il freine, la remorque ne le pousse pas.  

C’est également bon pour la santé, puisque faire du vélo diminue de 41% les risques de maladies cardiovasculaires ou de cancers ; pour la planète aussi, car si tout le monde se mettait au vélo, nous pourrions économiser 15 000 tonnes de carburant par an et 37 000 tonnes de C02 ; mais aussi pour le porte-monnaie, puisque le budget des PME de service en centre-ville paie un lourd budget en PV ou en stationnement. 

Vous êtes à nouveau en ligne