Le billet vert. Grève pour le climat : les entreprises s'y mettent

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Il n’y a pas que la jeunesse et les scolaires qui font la grève pour le climat : des entreprises appellent aussi leurs salariés à quitter leur poste ou à débattre de la question climatique. Certaines ont même décidé de fermer boutique.

Des entreprises appellent leurs salariés à quitter leur poste ou à débattre de la question climatique. Certaines ont même décidé de fermer boutique. Comme quoi,il n’y a pas que la jeunesse et les scolaires qui font la grève pour le climat.

2 500 entreprises soutiennent la mobilisation

Pas la peine d’aller cet après-midi dans votre magasin Lush à Paris ou dans la boutique Patagonia de Chamonix, vous trouverez porte close. Les employés sont invités à aller aux manifestations pour le climat ou à en débattre dans du team building climatique. L’entreprise Ecosia, encourage même ses salariés à participer à des actions de désobéissance civique. Pour cette journée mondiale, près de 2 500 entreprises, principalement aux États-Unis et en Australie ont décidé de soutenir la mobilisation de la jeunesse, quitte à perdre une partie de leur chiffre d’affaire. Ce qui est assez rare. Certains sites de vente en ligne renverront même vers l’adresse de Global Climate Strike le site web du mouvement.

Entreprises pionnières

Ben & Jerry's, Lush ou Patagonia portent depuis longtemps un discours sur comment articuler leur activité et la préservation de l'environnement. Patagonia, la marque de vêtements de sport a été créée en 1972 par un americano-canadien Yvon Chouinard, alpiniste chevronné. Il fonde son entreprise sur le principe de faire durer ses vêtements et équipements qui sont garanties à vie. Il s’était déjà fait remarqué avec une pub contre le Black Friday où il était écrit : "N’achetez pas cette veste, faites la réparer." D’ailleurs, une roulotte a fait une tournée, cet été, des plages d'Europe avec des couturières pour réparer gratuitement les vêtements de sports de la marque. Elle est passée par les plages d’Hossegor et de Bretagne. Le même programme aura lieu aussi l’hiver dans les stations de ski. 

Greenwashing ou réel engagement ?

On se dit que certains se font un peu de pub à peu de frais et que c'est aussi une façon de dire à leurs salariés que leur travail a du sens. Ce qui est intéressant c’est de voir qu’une nouvelle génération d’entrepreneurs a bien compris que croître ou vendre toujours plus en puisant sans compter sur les ressources naturelles ça ne peut pas durer éternellement, il y aura un retour de bâton sur leur activité. Des salariés d'Amazon ont prévu de faire grève aujourd'hui. Au printemps dernier, 6 000 d'entre eux avaient demandé prendre en compte le climat. Ils l’ont fait après les incendies en Californie et aussi le passage d’une tornade a Baltimore qui a détruit un entrepôt et tué deux employés. Et justement cette nuit leur patron Jeff Bezos a promis de faire mieux que l'accord de Paris en émettant moins de CO2 dès 2040.

Vous êtes à nouveau en ligne