Des médecins appellent à prescrire de la vitamine D pour les tests positifs au Covid-19

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

73 médecins, gériatres, oncologues, pédiatres et six sociétés savantes de médecine, comme la Société de gériatrie et de gérontologie, appellent à prescrire de la vitamine D dès qu’une personne est testée positive au Covid. 

La vitamine D, vous en avez pris ou donné à vos enfants, petits, pour qu’ils fixent le calcium sur leur os. Mais savez-vous que la vitamine D permet de lutter contre les infections respiratoires ? La grippe, les rhumes. Elle permet de renforcer notre défense "innée" et d’éviter l’emballement du système immunitaire, le  fameux "orage de cytokines", qui emporte les patients Covid aujourd’hui. C’est pourquoi ces médecins appellent à prescrire de la vitamine D de façon préventive mais aussi dès qu'un test se révèle positif. 

Une corrélation mais pas une cause vraiment prouvée

Aujourd’hui, il y a près de 400 études d’observations, qui montrent que les personnes qui font des Covid sévères sont souvent plus carencées en vitamine D que la population en général. Mais une corrélation n’est pas forcement cause. Pour certains médecins, la carence en vitamine D va aussi de pair avec d'autres maladies, ou l'obésité. De petits essais commencent aussi à montrer que des patients, à qui on a donné une forte dose de cette vitamine, finissent moins en réanimation, que ceux qui ont reçu un placebo quand ils attrapent le Covid.

Le docteur Cédric Annweiler, du CHU d’Angers coordonne un essai clinique en France auprès de 260 patients en Ephad et à l’hôpital pour vérifier aussi ce point. Il devrait publier ses résultats en mars prochain. Il fait partie des signataires de cet appel. Comme l’académie de médecine en mai dernier, il estime que la porte de sortie de l’épidémie est vraiment le vaccin. Mais se faire prescrire de la vitamine D par son médecin, pour réduire les carences en hiver, ne peut pas faire de mal.  

80% des personnes âgées carencées en vitamine D

La principale source de vitamine D pour notre corps est le soleil. Mettez vos avant-bras à la lumière dehors 15 minutes l’été quand il fait beau et votre corps synthétisera ce qu’il faut comme une belle plante. Mais l’hiver, les rayons du soleil sont trop bas pour nous procurer cet apport.

Un Français sur deux est carencé selon Santé Publique France et chez les personnes âgées cela peut aller jusqu’à 80%. Il faut donc augmenter les doses. Les compléments alimentaires ne sont parfois pas suffisants, attention aussi aux surdosages qui peuvent provoquer des problèmes rénaux. Le mieux est de demander à son médecin, et de varier son alimentation avec des produits riches en vitamine D : la bien connue huile de foie de morue, mais aussi les fromages, le poisson, en attendant le retour du soleil !
 

Vous êtes à nouveau en ligne