Covid-19 : les vaccins nous empêchent-ils d'être contagieux ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

On sait que les vaccins sont efficaces pour éviter de faire des formes graves du coronavirus. Mais empêchent-ils le virus de circuler ? De premiers résultats encourageants viennent d'être publiés.

Se faire vacciner, c’est un geste altruiste, a dit le Premier ministre. C’est surtout, aujourd'hui, une façon d’éviter de faire une forme sévère du Covid-19. Mais est ce que les gens vaccinés n'attrapent plus le virus et ne contaminent plus les autres ?  Ce serait la meilleure nouvelle de l’année parce que cela ouvrirait la voie à l'aquisition d'une immunité collective grâce à cette vaccination. Ce week-end, quand elle s’est faite vacciner, la professeure Claire Poyart, représentante des médecins de l’Hôtel-Dieu, a rappelé qu’elle le faisait pour montrer l’exemple à ses collègues et pour ses patients. Mais c'est surtout parce qu’il ne faut pas que les soignants tombent malades, sinon qui soignera les personnes infectées et ceux qui ont d'autres maladies ? D’ailleurs depuis le début de l’épidémie plus de 54 000 personnels médicaux ont contracté le virus, en particulier les aides soignants, les kinésithérapeutes et les infirmiers. 

Le vaccin n'est pas synonyme d'abandon des gestes barrières. Une fois vaccinés, les soignants doivent toujours porter le masque parce que, pour l’instant, on sait que ces vaccins empêchent de faire des formes graves du Covid à 95% pour ceux de Pfizer-BioNTech et Moderna, à 70% pour AstraZeneca, mais on ne sait pas vraiment s’ils empêchent d’attraper le virus quand même. Les essais cliniques ont d’abord regardé si les patients vaccinés tombaient plus ou moins malades que les patients du groupe témoin. Mais ils n’avaient pas encore comparé si les patients vaccinés, certes, allaient bien, mais étaient quand même porteur du virus. Quelle part d’entre eux restait asymptomatiques ? Et est-ce que là aussi c’est moins que dans le groupe témoin ?  

Selon des documents de la FDA, l'agence américaine du médicament et publiés dans la revue New England Journal of Medecine, le vaccin limite aussi la contagiosité. En tous cas en ce qui concerne celui de Moderna, le nombre de patients asymptomatiques est moins élevé dans le groupe vacciné que dans le groupe témoin, surtout après les deux injections. Cela ne porte que sur un petit nombre de personnes, cela demande donc encore de nouvelles publications mais c’est très encourageant.

La grosse tuile de cette épidémie est qu'elle se développe à notre insu avec un quart de personnes asymptomatiques, des patients contagieux même deux jours avant de déclencher des symptômes. Comment voulez-vous lutter contre ça sans confiner ou tester tout le monde ? Si cela se confirme, cela veut vraiment dire que se faire vacciner est un geste non seulement pour se protéger soi-même de la maladie mais aussi pour empêcher le virus de circuler entre les gens. Cela veut dire que se faire vacciner deviendrait vraiment un geste altruiste.  

Vous êtes à nouveau en ligne