Covid-19 : combien de doses par flacon de vaccin Pfizer?

Va-t-on vraiment gaspiller 20 à 30% des doses de vaccins Pfizer ? Selon la notice du fabricant et les recommandations du gouvernement, il ne faut utiliser que cinq doses par flacon. Pourtant, ils en contiennent plus.

Va-t-on gâcher 20 à 30% des vaccins Pfizer que nous avons commandés ? 
Ces flacons contiennent au moins six doses alors que nous avons prévu de n'en utiliser que cinq. Pourquoi cet écart alors entre les recommandations et la réalité ? Le vaccin de Pfizer, dit Comirnaty, est un vaccin à mélanger par le préparateur. Il y a un flacon qui contient 0,45 ml de traitement concentré et 1,8 ml de chlorure de sodium pour le diluer. Une fois mélangé, cela donne donc 2,25 ml pour faire les injections (qu'il faut réaliser dans les cinq heures). Sachant qu’une seringue va en prendre 0,3 ml, théoriquement on peut donc en faire 7,5. 
 

Une mesure théorique 

Mais dans la vraie vie, il est difficile de faire 7,5 doses avec un flacon parce que le vaccin est assez gras, c’est un produit lipidique, comme l'huile. Il colle aux parois du flacon ou de la seringue. Vous n’arriverez pas à injecter aux patients la totalité des 2,25 ml du mélange. De plus, les fabricants doivent toujours prévoir une marge de sécurité pour les pertes lors des manipulations. Pas parce que que l’on renverse les flacons mais il reste toujours dans la seringue et dans l’aiguille une petite partie de produit qui ne part pas à la fin de la pression. On appelle cela "le volume mort". Vous comprenez pourquoi avec un vaccin à composer soi-même, il y a plus de doses que prévu. Ce n’est pas le cas des flacons du vaccin Moderna puisqu’ils sont déjà tout prêts.  

30% de perte ?

Mettons que l'on perde au minimum une dose, ça fait 20% de perte. À 30 euros la dose, cela fait un peu cher le gaspillage de vaccins. Si le guide de vaccination envoyé dans les Ehpad par le gouvernement et la notice de Pfizer ne parlent de cinq doses, les médecins et les infirmiers sont tout à fait prêts à utiliser la sixième dose par flacon. D'autant que nous sommes plutôt dans une logique de peu de vaccins pour beaucoup de monde à vacciner. D'ailleurs, l’agence européenne du médicament recommande d'utiliser cette sixième dose depuis vendredi, comme l'ont fait avant elle les agences italienne ou américaine. En Israël, les autorités sanitaires prônent même d’utiliser sept doses si possible. En revanche, les scientifiques ne recommandent pas de refaire une seule dose avec deux flacons pour ne pas mélanger les références des lots de vaccins et ne pas risquer de contaminer l'aiguille en la passant d'un flacon à un autre.  
 

Vous êtes à nouveau en ligne