Nintendo cartonne avec ses Amiibo

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

A peine lancés sur le marché du jouet vidéo, ces figurines à collectionner capables de prendre vie dans un jeu, Nintendo et ses Amiibo goûtent déjà au succès mondial.

Link, Donkey Kong, Luigi, Princesse Peach, Pikachu, Kirby ou encore l‘inévitable Mario, les héros de la galaxie Nintendo ont enfin débarqué sur le marché juteux du jouet vidéo.

Les jouets vidéo, quézako? Un mélange de figurine bien réel et de jeu vidéo virtuel. La saga à l’origine du phénomène, c’est Skylanders . Le principe : il suffit de poser une ou deux petites figurines sur une base fournie avec le pack de démarrage pour voir apparaître les personnages à l’écran, directement dans le jeu. Et depuis son lancement en 2011, c’est un carton, plus de 175 millions de figurines ont trouvé preneur dans le monde, à 13 euros la figurine, faite le calcul.  Skylanders a rapporté plus de 1,6 milliard d’euros. Disney sentant le filon, la firme américaine a adopté elle aussi en 2013 le même principe en reprenant certains personnages de son catalogue dans sa saga Disney Infinity . Fin 2014, c’est au tour de Nintendo de produire de petites figurines baptisées Amiibo, 18 au total, et ce n’est qu’un début. Le principe des Amiibo est simple, il suffit de poser sa figurine sur la tablette de la console Wii U pour faire intervenir le personnage directement dans le jeu.Les jeux compatible avec les Amiibo sont désormais nombreux : Hyrule Warriors , Mario Kart 8 , mais le véritable écrin de ces figurines, c’est Super Smash Bros Wii U Après une adaptation sur Nintendo 3DS, voilà enfin Super Smash Bros sur la console de salon Wii U. Un jeu de combat à la fois furibard et joyeux qui peut engager dans une mêlée de bing et de bang huit personnages de la galaxie Nintendo simultanément. Un défouloir de bourre pif divertissant à souhait où l’on ne comprend souvent pas grand chose à l’écran mais où l’on peut faire grandir peu à peu son personnage en expérience. Entre amis ou avec l’esprit de compétition, ce Super Smash Bros Wii U affiche une précision diabolique et des mécanismes de jeu qui frisent la perfection. Et qui exploitent à merveille… les Amiibo qui pourrait bien à eux seuls sauver le soldat Wii U en mal de ventes même si en France,  490.000 Wii U ont déjà été vendues. La barre du demi-million n’est pas loinAux États-Unis, il se murmure que près de 700 000 figurines Amiibo auraient trouvé preneur, Succès similaire au Japon, et France on devrait atteindre les 200.000 ventes à Noel.Une poule aux oeufs d’or qui devrait pondre prochainement Bowser, Link Cartoon, Megaman, Meta Knight ou encore Sonic, de nouveaux Amiibo dont la sortie est d’ores et déjà prévue pour février 2015. 

Vous êtes à nouveau en ligne