Drone d'idée chez Amazon

C'est le nouveau coup de bluff de Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon : livrer les petit colis avec des drones, ces petits hélicoptères télécommandés, le tout en moins de trente minutes. Un projet baptisé "Prime Air". Et beaucoup de vent.

Le mode d'emploi serait simple : un bouton "Amazon Prime Air"
apparaîtrait dans la page de commande et hop, un clic, et le tour est joué. Les drones
produits par le géant américain pourraient alors transporter des colis pesant
jusqu'à 2,5 kilos, soit, selon Bezos, 86% des achats sur sa plateforme en
ligne. Petit souci, c'est pour l'instant
interdit aux Etats-Unis, les autorités fédérales travailleraient sur les
conditions de la légalisation des drones privés d'ici à 2015. Un coup de pub
qui sonne creux tant les obstacles sont nombreux. En France, on est encore loin d'une telle législation. En avril dernier La Poste et la société Parrot avaient lancé le "Air
Drone Postal" L'idée : développer un drone postal. Son but ? Livrer le
courrier plus tôt et plus rapidement grâce à ces appareils télécommandés. Sauf
que le communiqué de presse était paru le 1er du mois, jour du... poisson
d'avril. Tout était faux. Là aussi, un joli coup de pub.Ce qui a animé les réseaux sociaux ce week-end, c'est une histoire de salaire.

Et tout est parti d'une interview donnée au JDD, je cite : "Je gagne 25.000 euros par mois. Ça peut paraître beaucoup, mais par rapport à d'autres animateurs, c'est très peu. À la fin du mois, il ne me reste pas grand-chose." Voilà l'extrait de l'interview qui a mis le feu au poudre, celle de Cyril Hanouna l'animateur de "Touche Pas à Mon Poste". Des fins de mois difficiles qui ont évidemment déclenché un tollé sur les réseaux sociaux.

L'animateur a tenté d'éteindre la polémique ce matin en se disant "fier" de payer des impôts.

La France lance aujourd'hui son concours mondial d'innovation

François Hollande et Arnaud Montebourg ont lancé cet après-midi le coup un grand concours ouvert aux entreprises de toute taille et de tous pays. Un "concours mondial d'innovation" qui débutera par une première liste de 100 projets dotés de 200.000 euros chacun. Puis, à la rentrée 2014, une trentaine seront sélectionnées avec 2 millions d'euros à la clé pour leur développement.  

Les thématiques : stockage de l'énergie, recyclage ou "silver économie". La principale contrainte sera de prévoir une implantation d'entreprise en France.

Internet a aussi de la mémoire

Elle aurait eu 90 ans aujourd'hui, Maria Callas cantatrice et tragédienne de génie est célébrée aujourd'hui en page d'accueil de Google. Les six lettres du géant américain se fondent dans un décor de théâtre classique, la chanteuse d'opéra au profil antique porte une belle robe bleue. La "diva" grecque d'origine américaine disparu à Paris à l'âge de 53 ans avait révolutionné son art, une vie marquée par le scandales et le glamour... Mais surtout, Maria Callas, c'était ça.

 "Casta Diva", un extrait de "Norma" de Bellini avec la voix de Maria Callas. A noter qu'un superbe documentaire a été diffusé hier soir sur Arte. Un très beau portrait conçu comme un roman par Philippe Kohly. Il s'appelle Maria Callas assoluta et magie du numérique, il est disponible sept jours sur Arte.fr