Après Bild, le quotidien Nord Littoral publie l’identité d’internautes ayant tenu des propos haineux

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est un ras-le-bol. Face à la multiplication des messages anti-migrants postés par des internautes sur sa page Facebook, Nord Littoral a publié samedi un florilège de commentaires haineux.

La première décision de ce type remonte au 20 octobre dernier. Le quotidien le plus lu d'Allemagne, Bild , publie ce matin-là sur une double page une sélection des messages haineux et anti-étrangers, anti migrants pour les dénoncer Ça suffit», expliquait le tabloïd allemand.

Et bien ce week-end, au tour de Nord Littoral de dénoncer la montée du racisme et de l'antisémitisme. Comme son confrère germanique, le quotidien local a lui aussi décidé de publier des commentaires haineux parus sur Facebook. Un ras-le-bol tour simplement.

Quelques exemples de commentaires publiés : "Pourquoi ne pas construire un camp de concentration, on sera tranquille " ou "Il suffit de leur rouler dessus, au bout d'une dizaine, ils se calmeront ".

Nord Littoral qui entend enfin faire écho à une pétition lancée le mois dernier par le collectif “Faites de la tolérance”. Objectif ? Emboîter le pas de l'Allemagne où Facebook s'est engagé à prendre de nouvelles mesures pour lutter contre la violence et le racisme.

Vous êtes à nouveau en ligne