Caro Emerald, actrice de jazz

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Vous ne la connaissez peut-être pas et pourtant son premier album est un énorme succès dans toute l'Europe, excepté en France. Voici le rattrapage.

Caro Emerald est néerlandaise et son Deleted Scenes From The Cutting Room Floor (Grandmono/Sony) s'est déjà vendu à 750 000 exemplaires.

En se plongeant dans les musiques jazz de l'après-guerre, la chanteuse et ses deux producteurs se sont lancés un peu par hasard dans l'aventure de la conception d'un album uniquement inspiré par cette période et par ce son si particulier, mélangeant les cuivres et le swing. Plus jeune, la chanteuse hollandaise n'écoute pourtant pas du tout de jazz à la maison.

Pour préparer l'album, elle se rattrape en écoutant de nombreux big band, regardant des vidéos et surtout s'inspirant du cinéma des années 50, très présent dans la composition du disque.

L'orientation stylistique est clairement inspiré des films et BO des années 40-50's; la musique est soutenue, accompagnée par ce visuel (comme la pochette et la jaquette) très marqué cinéma.

Le disque, assez rétro, dégage une énergie communicative et propose des
rythmiques qui donnent envie de bouger, de danser avec néanmoins des
textes pas toujours joyeux. Les producteurs ont utilisés un mellotron
pour créer des échantillons de musiques et reproduire ainsi au mieux le
son de l'après-guerre, un travail de fourmi extrêmement bien réussi.
Le résultat final donne plus l'impression d'un album pop, en tout cas si
on se place au niveau des règles, beaucoup plus libres, des chansons
jazz. Mais au niveau du style, nous sommes bien dans la musique mambo
jazz rétro
, si enjouée, joyeuse et portée par la magnifique voix de
cette nouvelle et jeune diva de la scène jazz-pop européenne.

La session vous propose de découvrir le titre qui l'a lancé, Back It Up ainsi que Stuck

Benjamin Mathieu

Vous êtes à nouveau en ligne