Equipements froid pour motos et scooters

Rouler en deux-roues l’hiver peut se transformer en véritable calvaire surtout si les températures tombent en dessous du zéro et que l’on est mal équipé. D’où l’importance du choix des vêtements et des équipements qui permettent d’éviter les morsures du froid et l’engourdissement qui en résulte.

Avant toute chose il
convient de soigner et protéger les "extrémités" . Ainsi le choix d’une
bonne paire de gants, isolant du froid et de l’humidité est indispensable. Il
est donc conseillé de privilégier des gants d’hiver, composés de couches
isolantes, étanches et respirantes et munis de manchettes qui montent haut. Des
gants pour lesquels il faut envisager un budget de 70-80€. On peut aussi
ajouter des sous-gants voire des sur-gants. Sachez aussi qu’il existe des gants
chauffant. L’autre disposition pas forcément esthétique mais ô combien efficace
consiste à mettre au bout de son guidon des manchons rembourrés.

 

Côté pieds maintenant, il
est là encore indispensable de faire le choix de grosses chaussures en cuir ou
bien de bottes de moto, elles aussi étanches et respirantes, dans lesquelles on
peut ajouter des semelles « thermo aluminium » voire, pour ceux qui
en ont les moyens, chauffantes. N’oubliez pas de mettre des chaussettes
adaptées comme celles utilisées pour le ski.

 

Dernière extrémité, la tête.
L’idéal consiste à prendre un casque qui protège bien la face et le menton
(très vulnérable) mais suffisamment ventilé pour éviter la buée. Il est conseillé
de prendre un casque muni d’un écran anti-buée, d’une bavette anti-remous (pour
les intégraux) encore appelée coupe-vent. Le fin du fin pour éviter la buée
étant la visière chauffante commercialisée par la marque Scorpion pour ne pas
la nommer.

Sous le casque vous avez
le choix entre une cagoule, un tour de cou (quelques euros) ou bien alors un
plastron qui remonte jusqu’au menton. Des équipements très appréciés l’hiver
qui non seulement coupent le vent mais évitent les courants d'air.

Reste le buste, lui aussi
très exposé et les jambes. Ce ne sont pas les ensembles, veste et pantalon,
proposés par les équipementiers et composés de plusieurs membranes ou doublures,
thermiques et étanches qui manquent sur le marché. Mais il est aussi important
de ne pas lésiner sur les sous-vêtements. Sachant qu’un jeans ne représente
aucune protection contre le froid, il est conseillé de mettre un caleçon long.
Idem pour le haut où il ne faut pas hésiter à mettre directement sur le corps
des vêtements techniques, que l’on appelle encore thermiques. Des sous-vêtements
que l’on trouve bien entendu chez tous les équipementiers et accessoiristes
mais aussi, à moindre coût, dans les grandes chaînes de magasins de sport. Là
encore sachez qu’il existe maintenant des gilets chauffants.

 Quelques conseils encore.
N’hésitez pas, s’il fait très froid et encore plus, humide, à mettre vos vêtements
de pluie, ensemble ou combinaison, qui sauront constituer un excellent
coupe-vent. Dernier accessoire, le tablier très efficace pour les cuisses et le
bas des jambes. Là encore les équipementiers ont fait d’énormes progrès pour le
rendre plus esthétique. On en trouve des colorés, chez Tucano Urbano part
exemple, ou bien alors à l’aspect cuir du plus bel effet, chez Helstons cette
fois-ci. Un tablier équipé d’une doublure thermo alu qui vient d’être primé
lors des dernières JPMS de Lyon et qui a très vite été victime de son succès (à
peine installé sur le scooter de l’attachée de presse de la marque, Frédérique,
il a en effet été volé…

Vous êtes à nouveau en ligne