La playlist de Françoise Hardy. "Anyone Who Had a Heart" par Dionne Warwick, ou la pop à la Bacharach

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours, cet été, Françoise Hardy nous dévoile sa discothèque intime – souvenirs, influences, chansons préférées. Mardi, un joyau composé par Burt Bacharach, un des plus grands génies des musiques populaires des sixties.

Parler de Dionne Warwick au début des années 1960, c’est forcément parler de Burt Bacharach, immense compositeur, arrangeur, pygmalion. On lui doit les plus beaux shows de Marlene Dietrich et des dizaines de standards de la musique populaire et on pourrait même dire que Dionne Warwick lui doit tout.

Enfin pas tout à fait. Elle est née dans une famille de musiciens d’église protestants aux États-Unis. À 18 ans, elle fonde un quatuor de gospel et c’est en faisant des chœurs dans une séance d’enregistrement qu’elle est remarquée par Burt Bacharach qui propose de lui faire enregistrer en solo des chansons qu’il compose tandis que son ami Hal David écrit les textes. Et, début 1963, elle va commencer une superbe carrière, de tube en tube.

Dans cet épisode de La Playlist de Françoise Hardy, vous entendez des extraits de :

Dionne Warwick, Anyone who had a heart, 1963

Dionne Warwick, This Empty Place, 1963

Dionne Warwick, Walk on By, 1964

Dionne Warwick, Here I Am, 1965

Dionne Warwick et Sacha Distel, Oh yeah yeah yeah, 1966

Dionne Warwick, The Love Of A Boy, 1963

Françoise Hardy, L'Amour d'un garçon, 1963

Dionne Warwick, Anyone who had a heart, 1963

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

De la rentrée des classes jusqu’au début des grandes vacances, nous nous retrouvons chaque samedi et chaque dimanche avec Ces chansons qui font l'actu, une exploration des liens entre notre patrimoine culturel populaire et les grands thèmes de l’actualité du moment.  

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

Vous êtes à nouveau en ligne