La médaille du jour. Une gymnaste explose les règles de sa discipline, sa vidéo explose les compteurs

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La vidéo de Katelyn Ohashi a été vue près de 20 millions de fois. Celle de sa prestation hors normes lors d'un concours de gymnastique, qui pourrait bien faire date. 

C'est un moment rare. Un peu comme lors des Jeux Olympiques de 1968, à Mexico, quand Dick Fosbury est arrivé au concours du saut en hauteur avec sa technique si particulière. En sautant de dos. Il fait alors rire le stade, les puristes se moquent de lui. Mais son idée de génie fait école. Depuis tout le monde saute dos à la barre. Changer les codes de son sport, et inspirer les autres, ce n'est pas donné à tout le monde. 

C'est peut être cet instant de grâce, cette petite révolution, qu'ont vécu les spectateurs, les juges, les athlètes d'une compétition universitaire de gymnastique à Los Angeles samedi dernier, quand Katelyn Ohashi s'est présentée sur le tapis pour l'épreuve au sol.

A 21 ans, elle qui est revenue dans le système universitaire après une grosse blessure au dos, a tout simplement transformé l'exercice. Elle a tout lâché. Dépoussiéré la gym et particulièrement cet exercice au sol très conventionnel. Katelyn Ohashi en a fait une performance hors du commun. Osé des gestes jamais vus sur un tapis, façon Michael Jackson.

Une prestation d'une modernité jamais vue. D'une liberté totale. Elle a brisé les règles. Elle a fait ce qu'elle voulait. Et ça a fait mouche. Des juges époustouflés. Une note maximale de 10. Et une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, vue près de 20 millions de fois. 

Vous êtes à nouveau en ligne