La médaille du jour. Un joueur de tennis se met à rapper sur le court

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Après avoir remporté un match lors du tournoi d'Indian Wells, Denis Shapovalov, un jeune joueur canadien de 19 ans, a pris le micro... pour poser son flow ! 

Il fait partie de la relève du tennis mondial. La nuit dernière, Denis Shapovalov s'est offert l'un des plus beaux moments de sa jeune carrière, sur le court, lors du Masters 1000 d'Indian Wells, en Californie : il s'est offert le 11e mondial, Marin Cilic. Une belle performance, qu'il a tenu à fêter à sa manière avec le public américain. Tout sourire, le jeune Canadien s'est emparé du micro du speaker :

Le petit prodige du tennis s'est mis à rapper, sur le court. Alors il a dû s'y reprendre plusieurs fois – l'impro, c'est pas son truc – enfin, pas encore. Il a sorti son téléphone de son sac à raquettes, dans lequel il avait écrit un petit texte. On sait désormais ce que fait Denis Shapovalov pour tuer le temps à l'hôtel entre deux matchs.

Un coach musical serait le bienvenu

Il y a encore du travail, et d'ailleurs, le trublion du tennis mondial, Nick Kyrgios, ne s'est pas privé de le chambrer sur les réseaux sociaux :

Mais le Canadien aurait peut être dû travailler un peu plus son revers, au lieu d'écrire des paroles de rap. Parce qu'il s'est fait sortir hier soir, en 8e de finale, par le beaucoup moins célèbre Polonais, Hubert Hurkacz, 67e mondial.

Vous êtes à nouveau en ligne